PRESSE: Airbus: la France a un problème de charges sociales élevées

Dow Jones Newswires -IDSS2-
Le 04/02/2013 à 8:45
Mis à jour le 04/02/2013 à 9:00

PARIS (Dow Jones)--La compétitivité des entreprises françaises est pénalisée par le niveau des charges sociales, plus élevé qu'en Allemagne, a déclaré lundi le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, dans un entretien accordé au quotidien Les Echos.

"En comparant avec l'Allemagne, il y a en France un problème spécifique lié au poids des charges sociales", a estimé le dirigeant en pointant un écart croissant entre la santé financière des entreprises des deux pays.

Il reste toutefois possible pour un groupe comme Airbus et sa maison mère EADS (EAD.FR) de produire en France, a souligné Frabrice Brégier. "En acceptant un effort constant, on peut produire en France [...]. Si nous n'avions pas réduit nos coûts de plus de 3 milliards d'euros depuis 2007, Airbus n'aurait pas été en mesure d'investir dans de nouveaux programmes tels que l'A350", a-t-il indiqué.

Site Internet: http://www.lesechos.fr

(END) Dow Jones Newswires

February 04, 2013 02:45 ET (07:45 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 4485.800.78%
Ouverture : 4478.27
Clôt veille : 4451.08
+ bas : 4473.05
+ haut : 4486.34