Plus de la moitié des Français considère la révision des 3% comme un échec

BFMbusiness.com | Reuters
Le 15/02/2013 à 15:32
Mis à jour le 15/02/2013 à 15:38

L’exécutif n’a pas l’appui de l’opinion public. Plus de la moitié des français considère l’abandon de l’objectif de déficit public à 3% pour 2013 comme un revers pour le gouvernement, selon un sondage BVA pour CQFD-i<télé, publié ce vendredi 15 février.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a, mercredi, reconnu que la France n’arriverait pas "exactement au 3% fin 2013". Il mettait officiellement fin à un engagement qui a notamment été perçu comme "extraordinairement ambitieux" par la présidente du FMI Christine Lagarde.

Plus précisément, le sondage montre que l’aveu de Jean-Marc Ayrault constitue "la preuve que [le gouvernement] n'est pas capable de tenir ses engagements en matière de finances publiques" pour 53% des personnes interrogées.

Les dossiers de BFMTV

Sondage

Achèteriez-vous une maison imprimée en 3D?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 4431.810.59%
Ouverture : 4413.36
Clôt veille : 4405.66
+ bas : 4392.06
+ haut : 4432.64

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel