Plus de la moitié des Français considère la révision des 3% comme un échec

BFMbusiness.com | Reuters
Le 15/02/2013 à 15:32
Mis à jour le 15/02/2013 à 15:38

L’exécutif n’a pas l’appui de l’opinion public. Plus de la moitié des français considère l’abandon de l’objectif de déficit public à 3% pour 2013 comme un revers pour le gouvernement, selon un sondage BVA pour CQFD-i<télé, publié ce vendredi 15 février.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a, mercredi, reconnu que la France n’arriverait pas "exactement au 3% fin 2013". Il mettait officiellement fin à un engagement qui a notamment été perçu comme "extraordinairement ambitieux" par la présidente du FMI Christine Lagarde.

Plus précisément, le sondage montre que l’aveu de Jean-Marc Ayrault constitue "la preuve que [le gouvernement] n'est pas capable de tenir ses engagements en matière de finances publiques" pour 53% des personnes interrogées.

Les dossiers de BFMTV

Sondage

Le rapport sur les taxis et VTC va-t-il mettre un terme au conflit?
La bourse en direct La bourse en direct
NASDAQ 100 3594.931.07%
Ouverture : 3609.825
Clôt veille : 3557.036
+ bas : 3552.927
+ haut : 3613.195

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel