Pas de risque de coupure d'électricité cet été selon RTE

RTE, le transporteur français d'électricité, a publié ses prévisions pour l’été 2013. Même "des conditions de canicule" ne gêneraient pas l’approvisionnement en électricité.

Audrey Dufour
Le 31/05/2013 à 14:08
La distribution d'électricité sera assurée cet été, même en cas de canicule, affirme Réseau Transport d'Electricité. (bpmm - Flickr - CC)

Pour le moment, la météo est plutôt à la pluie. Mais cet été, même en pleine canicule, votre climatisation pourra fonctionner sans problème. C’est un constat plutôt rassurant que livre le Réseau de transport d’électricité (RTE) ce vendredi 31 mai, dans son "analyse prévisionnelle de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour 2013".

Seule la région PACA est "en vigilance particulière", concernant l’approvisionnement en électricité. RTE craint en effet des incendies en cas de canicule, ce qui affecterait les lignes haute tension.

700 mégawatts de panneaux solaires

"La consommation en France continentale en période estivale est bien sûr moindre que celle enregistrée en hiver", débute le rapport. En moyenne, en août, la consommation d’électricité des ménages français est presque deux fois inférieure à leur consommation de février.

De plus, le développement du photovoltaïque, avec 700 mégawatt supplémentaires permet d’augmenter la quantité d’électricité disponible.

Alors pourquoi craindre la coupure? Parce que chaque degré de plus au mercure augmente la consommation d’électricité et diminue la production.

Un degré de plus, 500 mégawatts supplémentaires

Plus il fait chaud, plus les Français allument la climatisation ou la ventilation. RTE estime ainsi que la consommation augmente de 500 mégawatts par degré supplémentaire lors des journées d’été, soit "l’équivalent de la consommation de Nantes et son agglomération".

Parallèlement, c’est en été que les exploitants effectuent l’essentiel des opérations de maintenance sur les centrales nucléaires. De plus, la canicule fait baisser les cours d’eau qui servent à leurs refroidissements et réduit également la production des barrages hydroélectriques.