Ouganda: Total fait pression sur le gouvernement pour la construction d'un oléoduc

Dow Jones Newswires -IDSS2-
Le 25/03/2013 à 12:58

KAMPALA, Ouganda (Dow Jones)--Le géant pétrolier Total (FP.FR) s'efforce de convaincre le gouvernement ougandais d'approuver la construction d'un oléoduc d'exportation, alors que le groupe doit développer, avec ses partenaires, les vastes réserves pétrolières du bassin du lac Albert, a indiqué lundi une porte-parole de Total à Dow Jones Newswires.

Les principaux dirigeants de Total, sous la houlette du président du groupe pour l'Afrique, Jacques Marraud, ont rencontré le président ougandais Yoweri Museveni à Kampala au début du mois dans l'espoir de sortir de l'impasse actuelle et d'obtenir son feu vert à la construction d'une raffinerie et d'un oléoduc, a indiqué la porte-parole de Total en Ouganda, Ahlem Friga-Noy.

La situation met en lumière la frustration croissante du groupe français à l'égard du gouvernement ougandais, plus d'un an après l'acquisition par Total d'une participation dans les actifs pétroliers du pays.

Une porte-parole de la présidence a confirmé qu'une réunion avait eu lieu, mais n'a pas souhaité donner de précisions. Total a indiqué pour sa part que le projet de 12 milliards de dollars portant sur le développement, avec le britannique Tullow Oil (TLW.LN) et le chinois Cnooc (CEO), des champs pétroliers du pays risquait de rester au point mort, à moins que l'Ouganda n'approuve la construction d'un oléoduc pour l'exportation du brut vers les marchés étrangers, via les côtes d'Afrique de l'Est.

Yoweri Museveni s'oppose à ce que l'Ouganda exporte du pétrole brut. Le gouvernement souhaite que les entreprises construisent une raffinerie d'une capacité de 180.000 barils par jour de manière à ce que l'essentiel du pétrole soit traité sur place. Mais Total et ses partenaires veulent pouvoir construire une raffinerie plus petite destinée à n'alimenter que le marché local. Ce bras de fer entre les groupes pétroliers et le gouvernement continue à retarder le démarrage de la production.

-Nicholas Bariyo, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

March 25, 2013 07:58 ET (11:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

La bourse en direct La bourse en direct
NASDAQ 100 3590.020.93%
Ouverture : 3609.825
Clôt veille : 3557.036
+ bas : 3552.927
+ haut : 3613.195