Nucléaire : la Chine prête à exporter son EPR

BFMbusiness.com
Le 04/02/2013 à 9:03
Mis à jour le 04/02/2013 à 9:09

La France a désormais un concurrent de poids dans le nucléaire. La Chine s’est dite prête, dimanche 3 février, à exporter un réacteur de 3ème génération, autrement dit un concurrent de l'EPR d'Areva. Le pays, aujourd’hui premier marché mondial du nucléaire civil, vise en particulier les pays émergents comme l'Afrique du Sud.

Les experts émettent néanmoins des doutes sur la capacité de State Nuclear Power, l’entreprise chinoise qui les développe, à exporter rapidement cette nouvelle technologie. Pour le moment, aucun réacteur de troisième génération, dont les concepteurs promettent qu’ils sont plus sûrs, n’est en service dans le monde.