Moins de CO2, c'est bon pour ton bilan

Le changement climatique est une réalité. Vous allez dire que je radote( mais il reste des incrédules, ne l'oublions pas). Impossible de ne pas dire que la température va augmenter dans les prochaines années. Quant à la responsabilité de l'homme, elle est indéniable. Alors plutot que de se lamenter (en même temps j'en vois peu pleurer tous les matins) pourquoi ne pas en faire une force et investir. Les entreprises françaises sont-elles pretes ? Un rapport nous éclaire.

Le 10/12/2012 à 14:59

CO2+kwH= K$, nouvelle équation de la compétitivité française? Titré comme cela, cela donnerait envie à tout patron de se convertir illico presto au développement durable ou au green business pour parler dans l'air du temps.

L'entreprise de conseil Accenture et l'organisation internationale Carbone Disclosure Project sont allés voir de près ce que font les 250 plus grandes entreprises françaises en matière de gestion de CO2 mais pas seulement. Le bilan carbone est déjà derrière nous, place à l'efficacité énergétique. Fort bienvenu en ces temps de débat sur la transition écologique.

Un constat: les entreprises du CAC 40 sont au top. Des investissements élevés avec des objectifs précis. Elles privilégient encore davantage l'impact sur la rentabilité. Réduction des couts plus qu'investissements de croissance. Mais la tendance est en train de s'infléchir. Car vous, consommateurs changez la donne ! Les entreprises y voient un levier de transformation. Elles sont un bon tiers à vouloir faire évoluer leurs produits mais aussi leurs services. Dans l'automobile c'est avéré. L'industrie évolue aussi. Les salariés sont mobilisés. Au point que 87 % des entreprises versent des bonus financiers pour récompenser les performances environnementales atteintes. Le carbone est un très bon indicateur, un mètre étalon. Mais moins de dépenses énergétiques, d'eau et une réduction des déchets. Ce sont des enjeux.

Tout n'est pas parfait. Les PME voient encore la réglementation comme une contrainte. Elles ne sont que 32 % à avoir répondu à l'étude d'Accenture et Carbone Disclosure Project. Est- ce que l’État peut changer la donne? Alors que l'on s'interroge sérieusement sur les ambitions de la transition écologique, une idée surnage: la sobriété énergétique. Et si dans les prochaines années, un grand plan pouvait se mettre en place ? Tous les acteurs mobilisés, cela donnerait du sens. Surtout qu'il faut trouver des relais de croissance. La récession aidera peut-être. N'oublions pas que la taxe carbone peut se révéler un très bon outil. Un calcul aux États-Unis: la taxe carbone pourrait permettre de réduire le déficit public de 12 %. On comprend là encore à quel point économies et écologie riment. Les entreprises sont en marche. A nous tous de passer à la vitesse supérieure.

Sondage

Achèteriez-vous une maison imprimée en 3D?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 4431.810.59%
Ouverture : 4413.36
Clôt veille : 4405.66
+ bas : 4392.06
+ haut : 4432.64