Les jeunes vont pouvoir bénéficier du RSA sous conditions

Jean-Marc Ayrault va présenter son plan de lutte contre la pauvreté, lundi 21 janvier. Parmi les annonces attendues, la création d'une "garantie jeunes", un contrat destiné aux 18-25 ans qui leur offrira l'accès au RSA.

Yann Duvert
Le 20/01/2013 à 19:46
Jean-Marc Ayrault va présenter son plan de lutte contre la pauvreté lors d'un comité interministériel, lundi 21 janvier. (Afp)

Après avoir présenté en décembre les grandes lignes de son plan de lutte contre la pauvreté, Jean-Marc Ayrault va entrer dans le vif du sujet, lundi 21 janvier. A l’issue du comité interministériel de lutte contre l’exclusion, le Premier ministre va détailler les mesures de son fameux plan quinquennal. S’il a d’ores et déjà confirmé que le nombre d'enfants issus de familles pauvres accueillis dans les crèches devra désormais atteindre un minimum de 10%, le chef du gouvernement devrait également proposer une mesure pour les jeunes, catégorie la plus touchée par la pauvreté.

Réparer un "trou dans notre modèle social"

La "garantie jeunes" devrait ainsi voir le jour. Il s’agira de proposer un contrat d’insertion "d’un an renouvelable entre le jeune(…) et le service de l’emploi", selon Jean-Marc Ayrault.

Concrètement, les 18-25 ans vont se voir proposer un contrat leur garantissant un montant de revenus égal au RSA (environ 450 euros). En échange, ils s’engageront à accepter les différentes formations ou les emplois proposés. Matignon avance l’objectif de 100 000 jeunes signataires lors de la mise en place du plan.

Cette mesure est avant tout une priorité car les jeunes de 18 à 25 ans n’ont quasiment aucun accès aux minimas sociaux. Un "trou dans notre modèle social", se désole Martin Hirsh, président de l’Agence du service civique, dans le JDD daté du 20 janvier.

Le RSA jeunes fait un flop

Instauré par la droite en 2009, le RSA jeunes existe pourtant. Mais les conditions à remplir sont drastiques : il faut avoir, entre autres, cumulé 3214 heures de travail sur les trois ans précédant la demande de RSA.
Résultat : un nombre "ridiculement et honteusement bas" peut en bénéficier, selon Martin Hirsh. Selon les chiffres de la Caisse nationale des allocations familiales, ils étaient en effet moins de 9000 à la fin du mois de juin 2012. La "garantie jeunes" aura donc la lourde tâche de combler en partie un vide, qui, en cette période, ne demande qu’à l’être.

Les dossiers de BFMTV

Sondage

Le rapport sur les taxis et VTC va-t-il mettre un terme au conflit?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 4479.540.64%
Ouverture : 4478.27
Clôt veille : 4451.08
+ bas : 4440.63
+ haut : 4499.32

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel