Le gouvernement se saisit du dossier Goodyear

François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont rappelé, vendredi 1er février, qu'il était encore possible d'éviter la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens. Ils veulent ramener les partenaires autour de la table des négociations.

BFM Business.com avec Agences
Le 01/02/2013 à 17:40
Le gouvernement veut sauver Goodyear (DR)

"Il y a encore une possibilité" pour éviter la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens. François Hollande a déploré, en marge d'un déplacement à Ermont-Eaubonne (Val-d'Oise) ce vendredi 1er février, que des "occasions (aient) été perdues dans les derniers mois" à l'usine d'Amiens, que la direction compte fermer.

"Il faut qu'il y ait, dans l'esprit de ce qui été fait par les partenaires sociaux, dans ce que l'on appelle les accords de sécurisation de l'emploi, une traduction pour le site de Goodyear", a encore indiqué le chef de l'Etat. L'accord conclu le 11 janvier par le patronat et trois syndicats prévoit la possibilité, dans les entreprises confrontées à des difficultés conjoncturelles, de négocier une baisse de la durée du travail et des salaires en échange d'un maintien des effectifs.

Le gouvernement veut faire revenir Titan

Le chef de l’Etat veut avant tout "ramener tous les partenaires autour de la table". Un peu plus tôt dans la journée, Jean-Marc Ayrault a rappelé également que le gouvernement est très présent dans le dossier. . Interrogé par la presse sur son interprétation des propos du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, appelant "tout le monde" à revenir à la table des négociations, le Premier ministre a répondu: "ça veut dire que le repreneur (Titan) qui avait été trouvé en juin, - et ça avait failli se faire -, le gouvernement fait tout pour qu'il revienne, c'est ça qui est la bonne piste, la bonne solution".

Jeudi, la direction de Goodyear a annoncé que l'usine d'Amiens Nord allait fermer, menaçant 1173 postes, ce qui constituerait une nouvelle épreuve pour le gouvernement confronté ces derniers mois à une vague de plans sociaux.

Sondage

Etes-vous inquiet par la situation en Argentine?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel