Fleur Pellerin plaide pour inciter les jeunes entreprises à embaucher

La grande majorité des entreprises créées en 2012 ne compte aucun salarié. Pour y remédier, la ministre des PME est, selon nos informations, prête à défendre la suppression des charges patronales pour la première embauche.

Delphine Liou
Delphine Liou
Le 29/01/2013 à 18:41
Mis à jour le 29/01/2013 à 18:57
Fleur Pellerin aurait dû annoncer le retour de l'exonération de charges pour la première embauche, ce mardi 29 janvier (AFP)

Le goût d’entreprendre reste élevé en France : 30% des personnes interrogées "auraient envie" de créer une entreprise ou de se mettre à leur compte. C'est ce qui ressort d'un sondage, publié ce mardi 29 janvier, à l'occasion du salon des entrepreneurs.Mais les jeunes entreprises ont bien du mal à grandir en France.

Du coup, la ministre déléguée aux PME, Fleur Pellerin, plaide pour qu'une jeune entreprise qui embauche son premier salarié soit exonérée de charges sociales.Car le constat est là : sur les 550 000 nouvelles entreprises recensées en 2012 par l’Insee, 95% n’ont aucun salarié.

Il faut donc leur donner les moyens de grandir. La CGPME réclame ainsi des mesures incitatives à l'embauche.

Reste à convaincre Bercy

Selon l'organisation patronale, supprimer les charges patronales sur le premier emploi d'une jeune pousse pendant un an serait une mesure sans aucun doute efficace, à l'heure où le gouvernement cherche à inverser la courbe du chômage.

Ce dispositif n'est pas nouveau : il existait jusqu'en 2005, mais a été remplacé, depuis, par d'autres mesures d'aide à l'emploi.

Pour le patron de la CGPME, Jean-François Roubaud, ce dispositif avait l'avantage d'être simple : aucune formalité n'était nécessaire puisqu' une simple croix sur la déclaration unique d'embauche suffisait.

Fleur Pellerin est donc favorable au retour de ce dispositif. Selon nos informations, elle aurait même dû l'annoncer ce mardi 29 janvier mais ne l'a pas fait. Reste à convaincre le ministère du Budget à Bercy, inquiet du coût d'une telle mesure pour les finances publiques.

 

Sondage

Choc de simplification: y croyez-vous?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel