Feu vert temporaire pour une aide au Crédit immobilier de France

A.D. & AFP
Le 21/02/2013 à 12:18
Mis à jour le 21/02/2013 à 12:22

La Commission européenne a autorisé, ce jeudi 21 février, l'aide de l'Etat français au Crédit immobilier de France (CIF). "La Commission reconnaît que la garantie temporaire accordée au CIF est nécessaire pour éviter tout effet de contagion au système bancaire français", a expliqué Bruxelles dans un communiqué.

En échange, Paris s'est engagé à respecter les règles en matières d'aides aux Etats. Le CIF ne pourra ainsi ni faire d'acquisition, ni verser des coupons ou des dividendes durant les six prochains mois. La Commission donnera ensuite un avis définitif sur l'aide accordée.

L'Etat français devrait apporter une garantie de 18 milliards d'euros, pour laisser le temps au CIF d'établir un plan de restructuration ou de résolution. L'établissement, spécialisé dans le crédit immobilier aux ménages modestes, emploie 2 500 personnes.

Sondage

Faut-il ouvrir la vente de médicaments à la concurrence?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel