Ayrault dément toute cacophonie autour de la croissance

Matignon vient d'intervenir pour démentir toute cacophonie. Bercy avait pourtant réagi fermement aux déclarations du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ce mardi 19 février, sur la croissance en 2013 qui ne dépasserait pas 0,3%.

N.G.
Le 19/02/2013 à 8:11
Mis à jour le 19/02/2013 à 12:49
Le chef du gouvernement contraint d'intervenir dans le débat entre ministres (AFP)

Jean-Marc Ayrault sur les chiffres de la croissance : la "cacophonie, c'est vous qui l'inventez" - 19/02


Chiffres de la croissance : Parisot trouve Ayrault "optimiste" - 19/02


La semaine dernière, c'était un couac gouvernemental autour des 3% de déficit. Cette semaine, le même scénario semble se répéter, cette fois autour de la croissance, même si Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, vient de démentir toute "cacophonie" au gouvernement.

La réaction du ministère de l'Economie et des Finances aux propos du ministre des Affaires étrangères sur la croissance, ce mardi 19 février, ne s'est pourtant pas faite attendre. La prévision pour 2013 n'est "pas encore arrêtée", a indiqué Bercy. En franc tireur ce mardi 19 février, Laurent Fabius avait pourtant donné une première indication sur la prochaine révision de la croissance. Elle sera "autour de 0,2 à 0,3%" en 2013, a-t-il affirmé sur RTL.

Depuis le recul du gouvernement sur l'objectif de déficit à 3% du PIB en 2013, il en est le premier ministre à donner ne serait-ce qu'une estimation du taux de croissance pour 2013. Officiellement pourtant, la prévision de croissance qui figure au Budget 2013 est de 0,8%. Mais pour Laurent Fabius, le gouvernement va être obligé de "revoir à la baisse" ce taux.

Toutes les prévisions pour 2013 remises en question

François Hollande et Laurent Fabius avaient déjà admis qu’une révision était prévue après que l’Insee a annoncé, la semaine dernière, une croissance nulle en 2012. Elle devrait se baser sur les prévisions économiques que présentera la Commission européenne vendredi 22 février pour chacun des 27 Etats membres pour 2013 et 2014.

Selon les prévisions de l'observatoire BFMBusiness, la croissance devrait aussi être nulle en 2013 en France. Quoi qu’il en soit, en révisant la prévision de croissance, c'est toutes les prévisions pour 2013 contenues dans le budget qui vont être remises en questions : rentrées fiscales, investissements, créations d'emplois....

 

>> Lire aussi Comment relancer la croissance en France ?

Sondage

Bruxelles: Moscovici est-il le bon candidat pour l'Economie?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel