EXCLUSIF - Canal Plus porte plainte contre BeIn Sport

La chaîne cryptée porte plainte contre la sa concurrente qatarie devant le tribunal de commerce. Elle accuse sa rivale de concurrence déloyale.

Jamal Henni
Le 10/07/2013 à 16:47
Selon Bertrand Meheut, la chaîne du Qatar va perdre plus de 300 millions d'euros lors de sa première année (Reuters)

La tension entre Canal Plus et BeIn Sport monte d'un cran. La chaîne cryptée vient de porter plainte contre sa rivale qatarie devant le tribunal de commerce. Une plainte qu'elle préparait depuis de longs mois.

En effet, la filiale de Vivendi estime que la chaîne sportive pratique une concurrence déloyale. En effet, elle est une entreprise soumise à des contraintes de rentabilité qui doit faire face à la concurrence d'une chaîne détenue par un Etat, le Qatar, qui n'a pas cette contrainte.

Le 6 juin, le président Bertrand Meheut avait prédit sur BFM Business que les pertes de la chaîne qatarie "vont être supérieures à 300 millions d'euros la première année. Leur ambition n'est pas du tout de faire un résultat économique. C'est regrettable de voir ces dépenses sans fin en face desquelles il n’y a pas de revenus".

En février, le directeur des sports Cyril Linette dénonçait déjà "un concurrent aux poches pleines, qui déploie un modèle économique que nous estimons déloyal et qui est mu par des intérêts qu'on ne comprend pas très bien, financés par le fonds souverain d'un Etat. Ses intentions sont claires et impérialistes. Leurs moyens sont colossaux et notre possibilité de résister, à terme, ne sont pas infinies."

Jamais rentable

Concrètement, la chaîne (lancée il y a un an) est vendue bien moins cher que ce qu'elle coûte. En effet, son prix d'abonnement de 11 euros par mois est loin de couvrir ses achats de droits sportifs.
 
Rappelons que, sur les 11 euros de prix de vente, la TVA absorbe 7%, et le distributeur (CanalSat, Orange...) 30%. Reste donc 7,2 euros pour la chaîne qatarie.

Quant au nombre d'abonnés, le dernier chiffre publié date de novembre et s'élevait à un million. Puis, en mars, Les Echos avançaient le chiffre de 1,2 million d'abonnés.

On peut donc estimer les recettes de la chaîne à une centaine de millions d'euros par an. C'est donc très loin du coût de grille, chiffré mi-2012 par BeIn Sport entre 300 et 330 millions d'euros par an, dont 150 millions d'euros pour la seule Ligue 1. Un chiffre qui n'inclut pas les droits achetés depuis, ni les dépenses effectuées pour recruter les clients: publicité, etc.

Avec un coût de grille à 350 millions d'euros, les analystes de Natixis estimaient le point mort à 5 millions de clients, "ce qui est totalement inatteignable", affirmait le broker.

Recettes de poche

Certes, le plan d'affaires de BeIn Sport table sur d'autres ressources (vente au Maghreb, commercialisation via la télévision connectée), et sur une hausse des prix à terme d'environ 15%. Selon des sources internes, ces ressources supplémentaires permettraient d'abaisser l'équilibre à 2,8 millions d'abonnés. Reste que la chaîne est encore très loin de cet objectif...

Interrogé, Canal Plus s'est refusé à tout commentaire.

Les dossiers de BFMTV

Sondage

Le programme de stabilité est-il à la hauteur?
La bourse en direct La bourse en direct
NASDAQ 100 3558.04-0.86%
Ouverture : 3587.649
Clôt veille : 3588.805
+ bas : 3555.602
+ haut : 3588.045

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel