Affaire Bettencourt: l'avocat Pascal Wilhelm à nouveau mis en examen

AFP
Le 05/01/2013 à 9:39

L'avocat Pascal Wilhelm a été mis en examen jeudi à Bordeaux pour "complicité d'abus de confiance aggravé" pour son rôle dans l'investissement de Liliane Bettencourt dans la société Lov Group de Stéphane Courbit, a appris vendredi l'AFP de source proche du dossier.

Les faits concernent l'investissement de 143,5 millions d'euros que Liliane Bettencourt a fait dans Lov Group, contre 20% de la société fin 2010. Me Wilhelm, tout en exerçant un "mandat de protection" auprès de Liliane Bettencourt, était en même temps l'avocat de Stéphane Courbit.

L'avocat avait déjà été mis en examen le 13 juin dernier pour "abus de faiblesse" aux dépens de Liliane Bettencourt. Celle-ci, en effet, n'aurait pas été en possession de tous ses moyens lorsqu'elle lui a confié le mandat de protection future par lequel elle le désignait, en décembre 2010, pour s'occuper d'elle et de son patrimoine si elle n'était plus en état de le faire elle-même.

Me Wilhelm, à l'époque, avait argué que la fille de Mme Bettencourt, Françoise, partie civile dans ces affaires, avait été "associée à la rédaction de ce mandat de protection future", annexé au protocole d'accord dit souvent "de réconciliation" signé par la mère et la fille le 6 décembre 2010.

Stéphane Courbit est convoqué chez le juge le 10 janvier, et pourrait lui aussi être mis en examen.

Sondage

Faut-il ouvrir la vente de médicaments à la concurrence?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel