Traité par Johnny de "vieux con réac", Sardou "s'en tape"

Johnny Halliday règle ses comptes dans son autobiographie et forcément, cela ne plaît pas à tout le monde.

M. T. avec AFP
Le 06/02/2013 à 20:37
Michel Sardou en décembre 2012. (BFMTV)

Biographie de Johnny : les phrases chocs - 06/02


En matière de clash, la chanson française n'a rien à envier au rap. Quand Johnny Halliday se lâche dans sa biographie, cela donne Sardou en "vieux con réac" et l'impresario Johnny Starck en "escroc malin". Aussi, il ne faut pas s'étonner que les intéressés et leurs proches ripostent aussitôt.

Sardou, lui, l'a joué au mépris. "Je veux bien qu'on fasse des commentaires sur les Mémoires de La Rochefoucauld, mais ceux de Johnny, je m'en tape", a rétorqué mercredi, dans un entretien au Figaro, l'interprète de La Maladie d'amour.

Evoquant dans Dans mes yeux, un livre-entretien à paraître jeudi, le temps où les deux hommes étaient complices, Johnny a conclu son histoire avec Sardou par un cinglant : "A force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu".

La fille du "traître" défend la mémoire de son père

La fille de Johnny Starck, elle, n'a pas fait preuve du même détachement que Michel Sardou. "Je trouve bien facile de salir la réputation de Johnny Starck, mort depuis 24 ans, qui par la force des choses ne peut pas se défendre. Il est aisé de refaire l'histoire !", s'est-elle insurgé.

Dans l'histoire de Johnny Halliday, Starck avait été érigé en "traître", et pas n'importe lequel : le "plus grand" de son entourage.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?

Les bons plans avec iGraal

Code promo Pixmania
La culture enfin accessible pour tous
Code promo Amazon
CD, DVD, blu-ray, livres et jeux video
Code promo Priceminister
Cap sur les bons plans culturels
Code promo Micromania
Tout l'univers des jeux vidéo