Le scénariste de "Lincoln" s'excuse pour "15 secondes" d'erreur historique

Le scénariste de "Lincoln", grand favori des Oscars 2013, s'est excusé pour "15 secondes" d'erreur historique dans son film, après les reproches d'un élu américain.

T.B. avec AFP
Le 09/02/2013 à 7:56
Mis à jour le 09/02/2013 à 10:51
Images tirées de la bande-annonce du film (DR)

Le scénariste de "Lincoln", grand favori des Oscars 2013, s'est excusé pour "15 secondes" d'erreur historique dans son film, après les reproches d'un élu américain du Connecticut déplorant qu'on y voit deux élus de son État voter contre l'abolition de l'esclavage en 1865.

Le représentant du Connecticut (nord-est) Joe Courtney "a raison quand il dit que les quatre membres de la délégation du Connecticut (nord-est) ont voté pour l'amendement" qui a aboli l'esclavage aux États-Unis, a reconnu le scénariste Tony Kushner dans un courrier rendu public vendredi.

"Nous avons changé le vote de deux membres de la délégation, et nous avons donné des nouveaux noms aux personnes qui ont mis leurs bulletins dans l'urne, pour ne pas attribuer ce vote à des personnes réelles", explique-t-il.

Erreur

Le scénariste ajoute toutefois ironiquement être "désolé si quelqu'un dans le Connecticut s'est senti insulté par ces 15 secondes du film" reprochant à l'élu de faire référence aux Oscars, "une brillante manière de se faire connaître".

Tony Kushner souligne que l'erreur n'altère en rien le sens du film, un "drame historique" qu'il faut différencier selon lui de l'Histoire.

"Est-ce que cette chose est arrivée comme cela ? Si la réponse est 'oui', alors c'est de l'Histoire. Si la réponse est 'non', alors c'est un drame historique", plaide-t-il.

Dans un communiqué publié vendredi, Joe Courtney s'est réjoui que le scénariste reconnaisse son erreur "pour que les gens ne quittent pas la salle en croyant que les représentants du Connecticut (à l'époque) étaient du mauvais côté de l'Histoire".

Mais l'élu demande à nouveau que l'erreur puisse être rectifiée avant la diffusion du film en DVD.

Le film américain, réalisé par Steven Spielberg, brosse un portrait intimiste de l'ancien président des États-Unis au moment des débats sur l'abolition de l'esclavage. Il a obtenu 12 nominations aux Oscars, qui seront décernés le 24 février.

La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?

Les bons plans avec iGraal

Code promo Pixmania
La culture enfin accessible pour tous
Code promo Amazon
CD, DVD, blu-ray, livres et jeux video
Code promo Priceminister
Cap sur les bons plans culturels
Code promo Micromania
Tout l'univers des jeux vidéo