Beyoncé aurait chanté en playback pour Obama

La star internationale du RnB aurait, en conclusion de la cérémonie, interprété l'hymne américain en playback. Une terrible désillusion pour ses millions de fans.

S. A.
Le 22/01/2013 à 19:23
Mis à jour le 22/01/2013 à 19:39

Une supercherie ? Les plus grands fans de la star mondiale du RnB n'osent y croire. Ils sont des millions, certainement des milliards, à avoir versé une petite larme. D'émotion d'abord, lundi, face à la prestation de l'ex-Destiny's Childs. Puis de déception, dès le lendemain.

Beyoncé aurait, selon The Times, interprété The Star-Spangled Banner, l'hymne américain, en playback à l'occasion de la cérémonie d'investiture du président Barack Obama.

Une révélation qui surprend bien qu'il s'agirait d'une procédure standard selon des membres de l'organisation cités par le quotidien britannique.

Maintenant deux questions restent sur toutes les lèvres. Son mari Jay-Z, producteur émérite de rap, a-t-il supervisé l'enregistrement ? Pis, en 2009, Aretha Franklin herself avait-elle déjà dupé son monde ?

Néanmoins, les esprits les moins taquins conserveront en souvenir, la seconde bise manquée par Barack Obama. La star internationale Beyoncé peut tout se permettre.


La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?