"Intouchables" remporte le Goya du meilleur film européen

Le film français "Intouchables" vient de remporter le Goya du meilleur film européen, l'équivalent des César en Espagne.

A. G. avec AFP
Le 18/02/2013 à 8:12
Le duo d'Intouchables, Omar Sy et François Cluzet, a propulsé le film au sommet. (AFP)

Intouchables : Abdel Sellou sort Tu as changé ma vie, son autobiographie


Intouchables poursuit son incroyable destin à travers le monde. Le film français de Eric Toledano et Olivier Nakache a remporté dimanche le prix du meilleur film européen lors de la remise des 27e Goya, les plus hautes récompenses du cinéma espagnol.
    
Le film a été préféré par les membres de l'Académie du cinéma espagnol à ceux de leurs compatriotes François Ozon Dans la maison et Jacques Audiard De rouille et d'os, ainsi qu'au film Shame du Britannique Steve McQueen.
   
"Nous sommes très émus. Recevoir ce prix constitue un grand honneur", a déclaré Eric Toledano en recevant en compagnie de Olivier Nakache la récompense sur la scène du Centre des Congrès Prince Felipe de Madrid où était organisée la cérémonie.

Une amitié improbable

Intouchables, dont la première sortie internationale a eu lieu en septembre 2011 au Festival international du film de Saint-Sébastien, en Espagne, raconte l'histoire de la naissance d'une amitié entre un milliardaire tétraplégique et un émigré de la banlieue parisienne qui a été engagé pour s'occuper de lui.
    
Le film s'appuie sur l'histoire réelle de l'homme d'affaires français Philippe Pozzo di Borgo, devenu tétraplégique après un accident de parapente, et de son auxiliaire de vie, au caractère fantasque. L'acteur français François Cluzet incarne le rôle de Philippe et le Français d'origine sénégalaise Omar Sy celui de Driss.
    
Les contacts entre ces deux mondes disparates donnent lieu à de nombreuses situations divertissantes mais amènent également chacun des deux personnages à s'apprécier, donnant naissance à une amitié improbable qui a largement bouleversé le public.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?