La Fouine : "J'aurais pu mourir. Ce n'est pas un jeu, c'est grave"

Après son agression, le rappeur La Fouine s'est exprimé sur BFMTV et dans une interview au Monde. Il a donné son sentiment sur la tentative de meurtre dont il a été victime lundi dernier.

Alexandra Gonzalez (article) et Jean-Marie Marchaut (vidéo)
Le 07/02/2013 à 17:51
Mis à jour le 08/02/2013 à 12:55

La Fouine sort de son silence. Le rappeur a accepté de revenir devant la caméra de BFMTV, ce jeudi, sur la tentative d'agression qui s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi devant son domicile, à Saint-Maur-des-Fossés. "En rentrant chez moi dans la nuit, une personne cagoulée a essayé de me tirer dessus", a-t-il indiqué.

Dans une interview au Monde, il a aussi indiqué : "Dimanche, il y avait la soirée de lancement de mon cinquième album, Drôle de parcours. Vers 4h30 du matin, j'ai dit à mon chauffeur que je voulais partir. (...) Arrivé devant chez moi, mon chauffeur me dépose devant la porte, je sors de la voiture et j'entends deux coups de feu. Celui qui a tiré devait penser que j'étais dans la voiture, car c'est la portière où j'étais assis qui a été touchée."

Habitué aux clashs féroces, le jeune homme s'est rapidement vu accuser d'avoir voulu créer le buzz. "Il y a des gens qui vont jusqu'à dire que j'ai tout monté pour que l'on parle de mon disque. Mais je n'en ai pas besoin. Ça fait dix ans que j'essaie de me sortir de cette image. Je ne suis pas un voyou, je monte sur scène avec ma guitare, mes musiciens", explique le rappeur, tout penaud.

Policiers farceurs

Contrairement à l'hypothèse principale avancée par ses fans, La Fouine ne croit pas en la responsabilité de son ennemi juré du rap, Booba. "Je suis en compétition avec Booba, mais cela reste de la musique (...) Je hais Booba et Booba me déteste, mais cela reste des mots. Je ne peux pas croire que Booba m'ait envoyé quelqu'un pour me tirer dessus."

Pour "ne pas faire de surenchère", La Fouine, de son vrai nom Laouni Mouhid, a décidé de ne pas porter plainte. Il s'est quand même rendu au commissariat, ce qui a donné lieu à une scène cocasse : "Quand je suis allé faire ma déposition, l'inspecteur avait un poster de Booba au-dessus de son bureau. Il l'a enlevé, et m'a dit : "C'est un collègue qui voulait vous faire une blague."

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?

Les bons plans avec iGraal

Code promo Pixmania
La culture enfin accessible pour tous
Code promo Amazon
CD, DVD, blu-ray, livres et jeux video
Code promo Priceminister
Cap sur les bons plans culturels
Code promo Micromania
Tout l'univers des jeux vidéo