Exil fiscal : que gagnerait Depardieu à s'installer en Russie ?

Gérard Depardieu dispose désormais de la nationalité russe. S'il s'installe en Russie, il bénéficiera d'avantages fiscaux par rapport à la France. Mais il devra faire une croix sur la Belgique, sa première option d'exil fiscal.

Thomas Paulmyer
Le 04/01/2013 à 7:48

C'est officiel : depuis que Vladimir Poutine lui a généreusement octroyé la citoyenneté russe, Gérard Depardieu peut mettre cap à l'est pour bénéficier d'avantages fiscaux. Le plus difficile pour l'acteur est désormais de choisir entre la Russie et Néchin, en Belgique, la destination qu'il avait originellement choisie.

Il doit donc savoir que la nationalité russe n'accorde automatiquement aucun avantage fiscal. Si l'acteur souhaite être soumis au régime fiscal russe, il devra résider au moins six mois dans le pays de manière continue.

Là seulement, il pourra bénéficier d'avantages fiscaux significatifs par rapport à la France, notamment sur l'impôt sur le revenu. En Russie, il n'y a pas d'impôt sur la fortune, et les droits de succession sont beaucoup moins élevés.

Croix sur la nationalité belge

Une solution de facilité par rapport à la Belgique, puisque depuis le 1er janvier, la procédure pour devenir citoyen belge est devenue plus longue et plus pointilleuse.

Un trait à tirer, aussi. Car la commission de naturalisation belge, qui juge de la sincérité de la demande, pourrait refuser à Gérard Depardieu sa demande du fait de l'obtention d'une autre nationalité. D'autant que l'acteur ne s'est pas caché, dans une lettre, de son exaltation pour la "grande démocratie" qu'est la Russie...

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?

Les bons plans avec iGraal

Code promo Pixmania
La culture enfin accessible pour tous
Code promo Amazon
CD, DVD, blu-ray, livres et jeux video
Code promo Priceminister
Cap sur les bons plans culturels
Code promo Micromania
Tout l'univers des jeux vidéo