Depardieu veut "une belle maison en bois" près de Moscou

Après avoir reçu la nationalité russe des mains du président Poutine, Gérard Depardieu veut maintenant se faire construire une "grande et belle maison en bois" près de Moscou.

V. G. avec AFP
Le 18/01/2013 à 12:08
Mis à jour le 18/01/2013 à 12:09
Depardieu veut "une belle maison en bois" en Russie. (Archive BFMTV)

Depardieu Russe : une aubaine pour Vladimir Poutine


Hervé Témime, avocat de Depardieu : "Qu'on lui foute la paix"


7 Jours BFM : Depardieu la dérive


Il a quitté la France pour des raisons fiscales, s'est vu offrir la nationalité russe par un Vladimir Poutine opportuniste (qui ne rate pas une occasion de froisser le gouvernement français)... Gérard Depardieu veut maintenant passer à l'acte et se faire construire une maison près de Moscou, selon le quotidien Komsomolskaïa Pravda.

"Il m'a demandé de lancer la construction d'une maison, grande, belle et obligatoirement en bois", a indiqué Nikolaï Borodatchev, directeur des archives cinématographiques russes Gosfilmofond, et ami de Depardieu.

La construction devrait débuter cet été dans la localité de Belye Stolby, à 30 km au sud de Moscou, où Gérard Depardieu a acheté un terrain de 1.700 m2.

Prix des terrains : de 4.000 à 6.000 euros l'are

"Lorsqu'il a vu notre nature, les bouleaux, l'étang avec canards sauvages et ragondins, et où l'on peut pêcher, il a décidé de s'y installer", a raconté Nikolaï Borodatchev.

Entouré d'une haute enceinte et gardé par des chiens, le lotissement attenant aux archives cinématographiques compte seulement huit maisons, et les prix de terrains sont relativement modestes pour la banlieue de Moscou : de 4.000 à 6.000 euros l'are. Il possède aussi une petite ferme qui fournit à ses habitants du lait frais et de la viande.

Très célèbre en Russie, l'acteur français est très sollicité depuis qu'il a reçu son passeport russe. La république russe de Mordovie, sur la Volga, lui avait déjà proposé de choisir un appartement ou un endroit pour se faire construire une maison, au milieu d'une forêt, ainsi que le poste de ministre de la Culture.

La question du jour

Êtes-vous attentifs aux déclarations d’intérêts des députés et sénateurs?