Décès de Richard Descoings : le point sur l'enquête

Le mystère qui entoure le décès de Richard Descoings reste entier. La police new-yorkaise, qui hier parlait de mort suspecte, est maintenant beaucoup plus réservée. Selon le médecin légiste, son autopsie n'est "pas concluante".

Emeline d'Harcourt
Le 04/04/2012 à 20:49
Mis à jour le 04/04/2012 à 23:17

Il n’y a en effet pas de preuve d’acte criminel, aucune trace d’effraction, et sur le corps pas de trace de traumatisme. Le désordre de la chambre, évoqué un premier temps par une source policière, aurait été causé par le personnel médical qui a dû faire de la place lors de son intervention.

Les résultats de l’expertise médico légale devraient être rendus publics dans les prochaines heures, un examen toxicologique a été demandé en complément car de l’alcool et des médicaments ont été retrouvés dans la chambre de Richard Descoings. La police n’a fait aucun commentaire sur la présence éventuelle de deux autres personnes que les occupants des chambres voisines ont entendu lundi soir tard. Elle a en revanche confirmé que le portable et l’ordinateur du directeur de Sciences Po ont été retrouvés à l’extérieur de la chambre.

Les enquêteurs tentent maintenant de comprendre ce qui s’est passé entre les deux passages du personnel de l’hôtel. C'est-à-dire entre 10h30, lorsqu’un employé a entendu des ronflements, et 13 heures quand Richard Descoings a été retrouvé mort.

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?