Daniel Buren investit le Grand Palais avec une œuvre haute en couleurs

Dans la cour d’honneur du Palais-Royal à Paris, les fameuses colonnes de Buren ont bien pris place. 26 ans après la polémique qu’elles ont suscité, l’inventeur de ces colonnes, Daniel Buren revient dans la capitale française pour investir le Grand Palais.

Jean-Marie Marchaut
Le 10/05/2012 à 11:59
Mis à jour le 10/05/2012 à 12:13

Daniel Buren est l’invité de la cinquième édition de "Monumenta" au Grand Palais. Après Anish Kapoor ou Christian Boltanski, c’est au tour de l’artiste français d’art contemporain d’investir la Nef de ce lieu parisien.

Avec ses 35 mètres de hauteur et ses 13.500 mètres carrés de surface, le Grand Palais est un terrain de jeu gigantesque pour les artistes invités à y exposer.

Après 45 ans de carrière et plus de 2.000 expositions organisées partout dans le monde, Daniel Buren est de retour à Paris.

L’art contemporain séduit peu à peu le grand public. Et, Daniel Buren voit le Grand Palais comme un véritable lieu de passage.

L’an passé, l’exposition contemporaine dans ce lieu d’exposition avait attiré plus de 270.000 visiteurs. De quoi espérer une édition 2012 haute en couleurs.

La question du jour

Fruits et légumes: êtes-vous prêt à payer plus cher pour avoir plus de goût?