En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

-

Alors que la Russie dément tout présence militaire en Ukraine, la Crimée est contrôlée depuis fin février par des milliers d'hommes lourdement armés, qui bloquent les centres militaires stratégiques et les lieux de pouvoir.

Alexander Nemenov - AFP