En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un menu de fête à moins de 20 euros, c'est possible !
 

Un dîner de fête à moins de 20 euros, c’est le challenge lancé par BFMTV au chef Jean-Louis Nomicos, du restaurant les Tablettes, dans le XVIe à Paris. Défi relevé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • prob5763
    prob5763     

    On boit quoi chez ce gargotier?

  • loki72
    loki72     

    Ça n'a pas l'air mauvais et j'y gouterais bien, mais ... il y a rien, les assiettes sont vides !!! Tout bon repas et bon plat méritera un vin blanc pour l'entrée et un rouge pour le plat de résistance, mais ... n'ayant rien à se mettre sous la dent, c'est un coup à manger liquide, non ? Bref, c'est un beau hors sujet. BFMTV ne nous facilite pas la tache des commentaires, et quitte à encore passé pour le grincheux de service, faut quand même être honnête : Demander un menu à 20 Euro à un chef du 16e, qui commence par dépenser 2/3 du budget dans 3 ingrédients, fallait se douter que ça ne pouvait finir qu'en amuse gueule, sans jamais s'approcher d'un repas (y a avait certainement anguille sous roche en utilisant le terme "menu" ^^). Même pour quelqu'un de 60 kg comme moi, il faut quand même se nourrir, et la conclusion de cette article est qu'il faut mieux se faire un resto asiatique avec buffet à volonté pour 18 Euro (dont certains font fruits de mer, charcuterie, wok/grillades ...), même si ce genre de soirée mérite de faire un petit effort. Perso, madame rentrant du travail à 00:30 et les fins de mois étant difficiles (nous étions prêt à ne rien faire), on a quand même décidé de se faire entrée/désert en radinant un max, ce qui fini par un repas à 100 euros pour 2 (le frigo est vide, alors qu'on ne me dise pas que se nourrir n'a pas augmenter). Au temps qu'amateurs, on aurait certainement pu faire mieux pour moins cher, mais venant d'un professionnel qui propose un repas sans nourriture, je préfère rester chez moi.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce qui est préoccupant c'est de voir que c'est la somme allouée à faire à manger qui détermine la qualité de la soirée. Pour moi ça a toujours été les gens qu'on apprécie avec qui on partage le repas. Les gens se plaignent que tout augmente mais n'ont jamais été aussi consuméristes ...

Votre réponse
Postez un commentaire