En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Destiny's Child reformées -Kelly Rowland, Beyoncé Knowles et et Michelle Williams- sur la scène du Superdrome, le 3 février à la Nouvelle-Orleans
 

Attendue au tournant après avoir chanté en playback pour l'investiture de Barack Obama, Beyoncé a offert une prestation live à couper le souffle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire