En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le philosophe Michel Onfray, en novembre 2011
 

"Manuel Valls, l'ami de BHL, perd les pédales", a rétorqué Michel Onfray ce dimanche en assurant être "de gauche"..

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • JEAN+LOUIS
    JEAN+LOUIS     

    BIENTOT IL VA PERDE LE VELO

  • Vince Bubble
    Vince Bubble     

    Quand on est français et qu'on est éternellement attaché à Israel on donne des leçons de repères, c'est navrant.

  • Gromalin
    Gromalin     

    Quand l'intelligence et la culture dérangent le pouvoir on comprend mieux l'état d'un pays.

  • snatch
    snatch     

    Michel Onfray .......a taillé un costard sur mesure.......pour Valls.......J'adore

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    -"(...) quel citoyen même, pourrait soutenir le contraire d'ailleurs, sauf à préférer l'erreur et le faux pour des raisons idéologiques ?"
    Réponse...Manuel Valls, François Hollande, Emanuel Macron, Michel Sapin...etc.

  • angry
    angry     

    Parce que pour valls une personne qui se rend compte que le socialisme (et la gauche) est une grosse et dangereuse arnaque et que ça mène un pays à la dictature et ensuite à sa perte, ça s'appelle "perdre ses repères"..! c'est beau la novlangue

  • La comtesse
    La comtesse     

    Remettant en cause les principes établis et la bien-pensance, c' est le rôle fondamental du philosophe d' être "le poil à gratter" de la cité, depuis les penseurs grecs, dont certains furent condamnés (Socrate) pour avoir déstabilisé la société.

  • Glochide
    Glochide     

    Je suis un inconditionnel de Michel Onfray jusqu'à être jaloux de sa culture et de son intelligence . Il y a autant de différence entre Onfray et Vals qu'entre le pape et un curé de campagne .

  • La comtesse
    La comtesse     

    La vraie raison de la diatribe de Valls est la prise de position de mon ex collègue universitaire Onfray (Traité d' athéologie) contre le totalitarisme idéologique de l'internationale coranique et notamment sa Préface du livre d' Hamid Zanaz , "L'impasse islamique" :
    « En France, critiquer le christianisme est souvent de bon ton. Voire progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion juive, il en va tout autrement. Les accusations pleuvent, alors, drues. Islamophobie, racisme, antisémitisme. Ben tiens !

    Dans ce paysage bétonné de la critique à géométrie variable du religieux, les libertaires, ces mécréants qui ont le « ni dieu ni maître » tatoué à l’âme, font une fois de plus, une fois encore, désordre. Pour eux, toutes les religions, sans exception aucune, constituent des insultes à l’intelligence qu’il convient de combattre en tant que telles.

    Disons-le tout net : ce livre assassine l’idéologie islamique comme jamais encore. La critique y est sans insulte, mais radicale, totale, implacable, féroce. Elle a la précision du scalpel d’un médecin légiste autopsiant un cadavre. Certaines bonnes âmes, de celles « munichoises » qui tentent depuis toujours de passer entre le mur de la collaboration et l’affichette de la Résistance d’avant la 25e heure, ne manqueront pas de trouver le propos excessif. Que le diable les emporte !

    Critiquer l’islam, aujourd’hui, en France, relève du devoir pour tous les esprits libres et pour tous les révolutionnaires. Comme le dit l’auteur, il faut appeler un chameau un chameau, et, donc appeler ceux qui adhèrent à l’amputation, à la circoncision, à la flagellation, au statut inhumain des femmes, etc., des obscurantistes religieux fascistes. »
    Signé :
    Michel Onfray

    korben
    korben      (réponse à La comtesse)

    CQFD

  • Loton
    Loton     

    Esprit Républicain es-tu là ?
    Je ne suis pas charlie , je suis Edward Snowden
    Je ne suis pas charlie , je suis Julian Assange

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire