En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pierre de Coubertin (assis, à gauche), et les membres du premier Comité olympique international.
 

Cette phrase au firmament du fair-play, mais en réalité bien peu sportive n'a jamais été prononcée par le père des Jeux olympiques modernes. Et elle résume bien mal l'état d'esprit de son soi-disant auteur.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire