En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour le groupe Viol, interdit de se produire dans une salle parisienne, leur chanson n'est qu'un clin d'oeil à la musique punk...
 

POLÉMIQUE - La mobilisation éclair d’une association féministe a fait annuler le concert d’un groupe punk nantais dans une salle parisienne. En cause, des paroles faisant l’apologie du viol.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • seg1000
    seg1000     

    Très bonne mesure même si je trouve anormal qu'on interdise pas les concerts de rappeurs qui incitent à tuer des flics, à insulter les blancs, etc... Vivement demain, vivement 2017

Votre réponse
Postez un commentaire