En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le chanteur Frank Alamo est mort
 

Le chanteur Frank Alamo est décédé jeudi, à Paris, à la veille de son 71e anniversaire. Il avait connu le succès dans les années 60 avec son tube « Biche ô ma biche ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • le grenoblois
    le grenoblois     

    En réponse au commentaire de :ornicar gil.
    Ils sont quand même assez grands pour penser par eux-mêmes!

  • cricri 830
    cricri 830     

    On faisait bien plus de trente cinq heures, on avait (pas tous) la télé N/B, la machine à laver à rouleaux d'essorage, à 25 ans, on avait suffisamment économisé pour acheter une 2cv de 120000 kms, et le mot "cannabis" n'était même pas dans notre dictionnaire. Au fait, j'oubliais, nos loisirs, c'était le cinéma ou les promenades à pieds, en groupes.
    Mais, il parait que maintenant tout est mieux

  • smartiz
    smartiz     

    toute notre jeunesse en pleine epoque des 30 glorieuses! il faisait trés bon vivre en ce temps la, la guerre d'algérie etait entrain de ce terminer, pas de chomages, pas de sida, pas d'ecolos pour nous les casser! pas toutes ces taxes ,impots, pas de racailles( ou si peu) pas de radards escros .....ETC.....ETC! la liberté quoi!la vrais! au revoir FRANK chante bien

  • BamBamPower
    BamBamPower     

    Sur ce point je ne peux qu'être d'accord, je ne l'ai pas du tout connue mais la société de cette époque était manifestement beaucoup moins tendue que celle d'aujourd'hui.
    Je répondais surtout au sujet de la prétendue évolution de l'industrie musicale, de la markétisation ultra-agressive et cynique des œuvres voire même des courants musicaux.

    Sinon pour Brassens, je pense qu'on sous-estime beaucoup l’intérêt que lui portent les jeunes encore aujourd'hui, autour de moi pas un pote qui ne possède pas au moins un de ses albums, sans parler du nombre hallucinant de groupes qui lui rendent régulièrement hommage.

  • douze
    douze     

    Les yéyés je m'en fiche ! mais les filles en mini jupe qui se faisaient siffler mais pas insultées les flics moins énervés la vie plus libre plus... Française,du boulot partout. Et puis Léo Brel Brassens aussi.

  • chris51
    chris51     

    Désoler,peut-étre me suis je mal exprimé,ce que je voulais dire en parlant d'époque bisounours,c'est qu'il n'y avait pas de violences gratuites et de crimes crapuleux comme on peut en voir maintenant.Il y avait à cette époque un sentiment de sécurité qu'il n'y a plus actuellement.Voilà ce que je voulais dire.

  • nanard21
    nanard21     

    Un yéyé tourne la page,je l'avais vu sur le podium Europe no 1 avec Nancy Holloway.

  • BamBamPower
    BamBamPower     

    Ornicar gil, vos "yéyés" ce n'était pas une grosse machine à pognon produite de manière industrielle peut être?

    Franchement faut pas se mentir, c'était de la soupe, textes extrêmement faibles, mélodies reprises à partir des tubes qui marchaient aux USA, du fric facile pioché par tout les moyens dans les poches d'une jeunesse naïve et formatée, peu de différences avec les pop-stars d'aujourd'hui...
    Si il y a une chose qui n'a pas changée en un demi-siècle, c'est bien ça, mettez la nostalgie de côté et ça vous paraitra très clair.

    Mais bon, c'était la partie émergée de la production musicale de l'époque, comme aujourd'hui avec ces punitions auditives surdiffusées dans tout les médias mainstream, la musique c'est pas une question d'époque...

    Quoi qu'il en soit, que ce monsieur Alamo repose en paix. (même si j'avoue ne pas trop situer le personnage, j'ai justement cliqué sur l'article parce que le nom ne me disait pas grand chose)

  • bebecool
    bebecool     

    Je me souviens j'étais gamine quand il chantait biche au ma biche . Cette chanson m'a marqué. Un chanteur populaire qui part et ma jeune enfance .
    Reposez en paix et toute mes condoléances à la famille.

  • OBELIX 71
    OBELIX 71     

    Je ne suis pas d'accord avec vous ce n'etait pa l'epoque bisounours ,on savit tres bien ce que l'on faisait mais il n'y avais pas d'angelisme de notre part par contre on respectait l'instit ou le patron

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire