En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
James Franco, Seth Rogen et Diana Bang dans "L'interview qui tue".
 

Reculant devant les menaces de représailles contre le film L'Interview qui tue, le studio Sony Pictures a préféré annuler sa diffusion au cinéma. A Hollywood, producteurs, acteurs ou réalisateurs sont dépités.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • De souche
    De souche     

    obama se couche devant castro.
    Hollywood se couche devant la corée du nord.
    Logique.

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à De souche)

    Quelle brillante analyse, j'en reste coi...

  • bishop
    bishop     

    Etant donné que la Corée du nord ne veut pas que l'ont regarde ce film ,Sony devrait mettre le film en rechargement gratuit afin que le monde entier puisse le voir.

  • CLARA
    CLARA     

    C'est bien la peine d'être la plus grande nation, avec cette "reculade" c'est maintenant l'ouverture à tous les chantages, la honte sur les USA, MAIS à mon avis la vengeance va être à la mesure de la honte qu'ils leurs ont mise.

  • adour64
    adour64     

    Ce n'est pas en France, que suite à des propos que vous n'avez pas tenu dans un "interview", des personnes et assos subventionnées exerceraient une censure. Toute ressemblance avec..........pure coïncidence !!!!

  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Pas besoin de missiles ! l'Amérique vient de capituler .............

Votre réponse
Postez un commentaire