En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Absence de femmes: face à la polémique, le festival d'Angoulême prêt à revoir sa copie
 

Face à l'absence de femmes dans la sélection, plusieurs auteurs, dont Joann Sfar et Riad Sattouf, ont demandé à être retirés de la liste des nommés pour le Grand Prix du festival de BD d'Angoulême. Les organisateurs ont finalement décidé d'y ajouter des noms de femmes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    "l'égalitarisme doctrinaire s'efforce vainement de contraindre la nature, biologique et sociale, et il ne parvient pas à l'égalité mais à la tyrannie!"
    R.Aron

  • beaudolo
    beaudolo     

    ...sinon plus de subventions! Moi je pensais que l'on était parfaitement à égalité femme et homme et que c'était, depuis que les socialistes sont au pouvoir, en toute transparence le meilleur qui gagnait, qui avait l'emploi, qui réussissait ses examens,....Vous imaginez, après que le jury ait revu sa copie, la crédibilité de la femme qui se verra attribué un prix?

  • Toutatis
    Toutatis     

    Ils ont qu'a donné le prix a Conchita Wurt ou à un transexuel, cela contentera tout le monde.

  • Google-102415334002057353426
    Google-102415334002057353426     

    il faut éviter la discrimination positive et de voir de la misogynie partout. il se peut très bien qu'aucune femme n'ai mérité ce prix. dans ce cas, remplacer injustement un nommé par une femme serait également discriminatoire.

Votre réponse
Postez un commentaire