En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Cheveux longs et barbe broussailleuse, regard bleu étincelant, nonchalance bohème, l'auteur du Métèque, Georges Moustaki, est mort jeudi matin
 

PORTRAIT - Le chanteur et compositeur, mort jeudi matin, était un artiste engagé. Il a su séduire les plus grands noms de la chanson françaises avec ses textes subtils et poétiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • yannick123
    yannick123     

    Alors cela c'est hallucinant hier j'ai laisser un post rappelant les dérives de g.moustaki aujourd'hui bfmtv, la purement et simplement enlevé, pourtant je crois que c'est important de dire la vérité et que se soit disant poète été un partisan de la pédophilie, aller donc sue wikipedia a: pétition française contre la majorité sexuelle et vous constaterai que l'un des 63 signataires (liberation 1979) était g.moustaki

  • Bricabrac
    Bricabrac     

    "ma liberté, longtemps je t'ai cherchée comme une perle rare" au revoir, le métèque.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    "Longtemps, longtemps, longtemps ♫
    Après que les poètes ont disparu ♫
    Leurs chansons courent encore dans les rues ♫
    La foule les chante un peu distraite ♫
    En ignorant le nom de l´auteur ♫ ♫ ♫ " (c) C. Trenet

  • vargeleine
    vargeleine     

    Les poètes ne meurent pas ils partent pour un long voyage.

  • Lauthier
    Lauthier     

    Et bien ça alors , la gauche n'a pas de honte avec Moustaki il s'en serve comme un étendard !! C'est a celui qui aura la meilleurs phrase !!! Tous les responsables politique y passent !!!! Meme mort ils utilisent ...J'allais dire jusqu'a la racine !!!!!

  • Daniel Lefebvre
    Daniel Lefebvre     

    Il a peut-être gagné beaucoup de fric mais il payait ces impôts et la France il la respecté...

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Le deuxième Goerges de la poésie, qui a porté avec bonheur la langue française tout autour du monde avec son talent et sa guitare s'éteint au moment où de petits merdeux cravatés se couchent servilement devant le globiche pour de sombres calculs de pognon court-termistes... Tout un symbole, hélas. RIP,

Votre réponse
Postez un commentaire