En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Gad Elmaleh, à l'opéra Garnier, le 16 mars 2014.
 

Gad Elmaleh a le sens de l'autodérision. Dans le spectacle qu'il a joué dimanche à l'opéra Garnier, il a glissé une allusion à son apparition dans une publicité pour Le Crédit Lyonnais, qui lui a valu tant de critiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ouais il fait fort sur ce coup-là et plus il s'excuse, ou fait semblant de se tourner en autodérision et plus on parle et reparle de LCL ce qui à mon humble avis est le but final de la manœuvre. En gros tout en jouant le second degré, l'autodérision, il réussit l'exploit d'implémenter une pub pour une marque, une société, pour laquelle il est en contrat, dans ses spectacles très fort.
    En général les placements de produits sont beaucoup plus subtils, là il réserve carrément quelques minutes au produit qu'il est censé promouvoir en plein spectacle pour lequel les gens ont payé et on crie au génie, on l'acclame pour avoir du recul etc, du gros n'importe quoi.
    Imaginez un humoriste faisant une pub pour Coca-Cola, Pepsi ou autre dans laquelle il est sur scène en plein spectacle et dans la vraie vie, dans un spectacle réel il se moque de lui et de la pub en question, la boucle est bouclée, les recettes tombent autant des spectateurs que de la marque mise en lumière.

  • coucou85
    coucou85     

    Tout est bon pour faire du fric l'appat insatiable du gain leur fait faire n'importe quoi a ces gens là qui ont deja bien assez d'argent pour vivre c'est facile de s'autocritiquer apres, pour avoir bonne conscience et passer pour quelqu'un de bien, une fois qu'on a encaissé la tune il a qu'a la donner a ceux qui en ont besoin si il tient vraiment a montrer sa bonne foi

  • Danel Jourdan
    Danel Jourdan     

    c'est vrai qu'on sentait Gad au dessus de tout ce buziness, c'etait le comique populaire par exellence. mais s'il l'a fait c'est surement réfléchi... autant que marquant...

Votre réponse
Postez un commentaire