En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les filles plus actives sexuellement que leurs aînées de 1960
 

LONDRES - Les jeunes femmes d'aujourd'hui sont trois fois plus actives sexuellement que leurs aînées de l'âge d'or des "swinging sixties" de la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • bluesun
    bluesun     

    Il me semble que la pilule est arrivée sur le marché en 1966.
    Antoine en parle dans ses élucubrations.

  • bluesun
    bluesun     

    Pas la même époque, pas la même vie, pas la même éducation, pas les mêmes outils.
    Être plus active sexuellement, les filles d'aujourd'hui en sont elles plus heureuses que leurs aînées de 1960???
    En tout cas à les entendre, bon nombre ont la nostalgie des années 1960.
    On nous parle d'insouciance, de joie de vivre, du temps des copains, du travail pour tout le monde dès la fin des études scolaires, de la famille, du respect des parents, des sorties le soir sans risques (l'insécurité???on ne connaissait pas ou très peu.
    On dit aussi que De Gaulle aimait la France et les Français est-ce aussi pour cela qu'il faisait bon vivre en 1960 en France.
    Quand à la sexualité elle existe depuis Adam et Eve, les filles avaient le temps de découvrir tout cela avant tout, elles profitaient de l'insouciance que donne la jeunesse.

  • machia
    machia     

    A la tele, sur internet et on arrete pas d'en parler alors peut-etre certains de nos jours en rajoute pour etre plus dans le coup et avant peut etre les femmes etaient plus discretes et en faisaient tout autant qui sait? Et de toute facon est-ce que cela a tellement d'importance, pas pour moi.

  • lillois
    lillois     

    Ca deviens n'importe quoi , a force de vouloir faire tout comme les hommes ,de coucher ac nimporte qui nimporte quand , les femmes finissent par nous dégouter ! Pour ma part, il y a encore quelque années jétais un hétérosexuel , épanoui et heureux , aujourdui je suis assexué.

  • coincedu
    coincedu     

    dans les années 70 on a bien senti la montée en puissance . on avait pas pas en s'en plaindre .
    mais aujourd'hui on a dépassé les bornes... surtout qu'il y a des C...masculins et des C...feminines

  • jicroi
    jicroi     

    les femmes de 1960 ne disposaient pas de la pilule ni non plus de la liberté sexuelle ! tant mieux si les jeunes filles et femmes d'aujourd'hui profitent des combats de leurs mères ! c'était fait pour ça ! un beau et bon constat !

  • antitabou
    antitabou     

    A ce que l'on sache, faire l'amour n'a jamais fait de mal a personne
    bien au contraire, c'est une preuve de santé morale et physique et de confiance en soi et en son corps !

    que les filles soient plus emancipées est une bonne chose

    en tout cas c'est effectivement plus positif qu'une position rigide de chasteté contrainte, dictée par les religions à l'origine de tous les crimes de la terre

    Faites l'amour, pas la guerre!

  • GG25
    GG25     

    Le texte n'évoque pas une fierté mais un constat. De plus, il n'y a rien de choquant si ce n'est que la moyenne en 1960 était de 1,6.
    Arrêté d'être choqué pour rien, l'amour a sûrement provoqué moins de morts que les religions qui prônent la fidélité.

  • OuLaLA*33*
    OuLaLA*33*     

    ce n est pas une fierté...

Votre réponse
Postez un commentaire