En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une des figurines, en vente sur le site Amazon.
 

Les poupées à l'effigie des personnages du nouveau film de Quentin Tarantino font polémique auprès d'une partie de la communauté afro-américaine, outre-Atlantique. En cause : leurs descriptions, qui font mention des statuts d'esclaves des personnages noirs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • feluse
    feluse     

    d accord avec vous

  • harlemD
    harlemD     

    a en deduire que l esclavage n a pas existe et est une invention des noirs pour extorquer de largent aux blancs et se trouver des excuses a la mediocrite qui les environne!!
    c est bien ce que disent ces organisation de defense des gens de couleur,?

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    Ce politiquement correct est imbécile. Les personnages sont noirs. Les poupées ne peuvent pas être autrement ! Tout le monde n'est pas de couleur indéfinie comme un ancien chanteur ! Ce politiconnement correct psychorigide devient aussi débile que les barbus et l'avalanche de leurs interdictions ridicules.

  • daddy
    daddy     

    Ils ont raison, c'est quoi ces poupées noires.

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    ils sont pénibles, les ricains avec leur politiconnement correct...

Votre réponse
Postez un commentaire