En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Claude François et ses Clodettes chantant "Alexandrie, Alexandra" sur TF1, le 26 novembre 1977.
 

Douze anciennes danseuses de Claude François sauront jeudi si la justice leur accorde le dédommagement qu'elles réclament au titre de la diffusion d'images de leurs spectacles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • mememoi13
    mememoi13     

    35 ans après elles se réveillent,c'est vrai que la retraite est dure (pour tout le monde)!!!!!!

  • berard
    berard     

    IL FAUT LEUR DONNER LE POGNON AUQUEL ELLES ONT DROIT

  • mageo2b
    mageo2b     

    tous les moyens son bon pour reccup de l'argent par ci, par la.....

  • infox
    infox     

    Les « banksters » ont dupé le gouvernement irlandais… Pour ceux qui croient encore en « l’humanité » des banques, lisez!! c’est ignoble… Titre initial : Irlande: comment les cadres de l’Anglo Irish Bank ont dupé le gouvernement pour le convaincre de se porter au secours de la banque Le peuple irlandais qui a sacrifié sa souveraineté et des milliards d’euros, s’est réveillé hier avec la gueule de bois, compte tenu des révélations de l’Independent. Le journal a publié l’enregistrement sonore d’une conversation téléphonique entre deux cadres de haut niveau de l’Anglo Irish Bank, John Bowe, qui dirigeait le service des marchés de capitaux, et le directeur du département de banque de détail, Peter Fitzgerald. Au cours de la conversation, Bowe, qui a participé aux négociations avec la banque centrale pour le sauvetage de l’Anglo Irish Bank, lui raconte en riant comment l’équipe de direction de la banque a convaincu le gouvernement de se porter à son secours pour des milliards d’euros, n’hésitant pas à employer des chiffres fantaisistes pour s’assurer de son accord (Fitzgerald n’avait pas participé à ces tractations). L’enregistrement provient du propre système téléphonique de la banque et il date du coeur de la crise financière de 2008. A cette époque, l’Anglo Irish Bank s’était retrouvée en quelques jours au bord du dépôt de bilan. Par la suite, il devrait en coûter 30 milliards d’euros aux contribuables irlandais pour la sauver. Au cours de la conversation, Bowe explique à son collègue comment la banque a rusé en ne réclamant initialement qu’une somme de 7 milliards d’euros à l’Etat irlandais, alors que ses dirigeants savaient déjà que le montant réellement nécessaire était largement supérieur à cette somme. La stratégie des banquiers était de convaincre l’Etat d’accepter de se porter au secours de la banque, et de faire payer cette charge aux contribuables, en leur expliquant que c’était pour leur propre bien. (…) http://www.blogapares.com/irlande-comment-les-cadres-de-langlo-irish-bank-ont-dupe-le-gouvernement-pour-le-convaincre-de-se-porter-au-secours-de-la-banque/

  • Bricabrac
    Bricabrac     

    Il est de notoriété publique que Claude François était un patron tyrannique et sans scrupules.

  • drunkensailor
    drunkensailor     

    exact !! c'est encore les mêmes qui trinquent ,Cloclo sans les Clodettes c'est 50% de revenus en moins !!!

  • HEUREUX43
    HEUREUX43     

    espérons qu'elles gagneront ! les gosses du chanteur sont assez riches sans rien foutre !!!

Votre réponse
Postez un commentaire