En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Jost, spécialiste des médias, sur BFMTV le 10 mars 2014
 

Le crash qui a coûté la vie à 10 personnes en Argentine a eu lieu lors du tournage d'une émission d'aventure française. Un tel drame est-il de nature à remettre en cause l'avenir de ce type de programmes? Un spécialiste des médias fait le point sur BFMTV.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Faut-il arrêter les voyages en hélicos avec des gens dedans ?
    Il y’a des documentaires animaliers ou axés nature et géographie assez extrêmes eux aussi.
    Blagues à part si on veut mettre ça sur le dos des bouses que sont les émissions de téléréalités people, pseudos artistes et de survie dans la nature, c'est faire preuve de mauvaise foi, ça aurait aussi pu arriver lors du voyage en avion d'une équipe de foot ou du tournage d'un documentaire quelconque.
    Après on peut trouver indécent de faire des divertissements autour du concept de survivre face à la nature alors que dans le monde des gens galèrent pour survivre au quotidien.
    On peut voir ça comme un apprentissage et une source de motivation pour apprendre aux gens à se surpasser tout comme on peut trouver ça pervers.
    Bref même si ça reste un accident qui aurait pu se passer dans d'autres conditions qu'un spectacle télévisuel, il faut en effet commencer à songer à poser des limites à ces spectacles.
    Comme dit la personne dans l'article, si ça marche autant c'est parce que des gens regardent.
    Perso je pense la même chose des journaux à sensation voyeurs, des dealers dans les rues, des sites illégaux à images et vidéos dégueulasses, ça existe en grande partie parce que des gens en redemandent.
    L’offre contribue fortement à la demande en créant le besoin, faudra pas s'étonner si un jour on nous propose un jeu du style "Running Man" …
    Certaines chaines diffusent des émissions qui sous le masque du reportage en immersion suivant des armées en Irak, Afghanistan et autres sont des TV réalités à peine voilées.

Votre réponse
Postez un commentaire