En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le groupe Indochine s'est toujours montré engagé dans la lutte contre l'homophobie
 

En quelques heures, le dernier clip du groupe Indochine, "College Boy", sorti jeudi 2 mai, a suscité la polémique. En cause: des images violentes, dénonçant le harcèlement à l’école.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • CWuppertal
    CWuppertal     

    Bonjour,

    Je tiens à vous faire partager la vidéo "Clash Boy", un projet que j'ai mis en place pour lutter contre l'intolérance et l'indifférence. Serait-il possible de la partager au plus grand nombre ?
    Les participants de ce projet ont reçu des violences, à l'école notamment,de tous types et pour diverses raisons : différences physique, racket, harcèlement moral et/ou physique, cancer, autisme, homophobie (...)


    "Le projet College Boy a été lancé le 3 mai 2013. Les propos choquants qui ont été exprimés sur les différents médias, suite à la sortie du clip College Boy d'Indochine, refusant d'ouvrir les yeux sur les violences physiques et morales dans notre société, notamment dans les écoles, ont été l'élément déclencheur du projet.
    Le but du projet est de dénoncer ces faits, mais surtout de faire bouger les choses.

    On a tous vécu de près ou de loin des violences physiques ou morales. C'est à nous, à vous de faire entendre vos voix. Il est temps de montrer que nous sommes là, que nous voulons que le monde se réveille et ouvre enfin les yeux sur ce sujet qui concerne, encore et malheureusement, beaucoup de jeunes.

    Il est intolérable que des personnes continuent à nier ces violences alors qu'elles se déroulent chaque jour.

    Il est temps d'ouvrir les yeux."

    http://www.youtube.com/watch?v=JEf310cBARQ


    Je vous remercie,

    Cordialement
    Célia Sachet

  • Hybow
    Hybow     

    Ce qui me fait marrer, c'est qu'en voulant restreindre la diffusion de ce clip, le CSA n'a fait qu'attiser la curiosité des gens. Toutes les télés en parlent... Ce clip sera vu par plus de monde sur le net que s'il avait été autorisé à la télé. Et surtout par plus d'ados ; ados qui passent plus de temps sur leurs pc que devant la télé... L'effet va être inversé ; censurer un produit le promeut.

  • ofcourse
    ofcourse     

    c'est de diffuser ce clip qui fait que la violence existe, il n'a pas été réaliser en fonction du réalité...ce clip doit être interdit!

  • kaamelott
    kaamelott     

    Le clip ne dénonce rien ; il va simplement donner des idées aux drogués de quartier.

    Venez dans un service d'urgence et vous verrez que les clips de la sécurité routière sont tendres par rapport à la réalité.

  • Ercent Renaud
    Ercent Renaud     

    Le clip est certe dérangeant mais dénonce une réalité. il fait réfléchir et dénonce la violence, l'humiliation, l'homophobie. il n'est pas plus violent que les clips de la sécurité routière qui eux passaient à n'importe quel moment. Indochine n'a pas besoin de publicité de ce type pour remplir les salles et les stades ou pour vendre ses disques. La démarche est pour moi noble. adolescent j'ai subit de simples brimades mais d'une violence morale importante. le coup du ballon de volley j'y ai eu le droit. une chose encore au CSA bien pensant: hypocrite! certaines séries sont bien plus violentes et on n'en fait pas tout un plat.

Votre réponse
Postez un commentaire