En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Claude Picasso devant une toile de Pablo Picasso à Berne, en Suisse, le 29 juin 2010.
 

La crise autour du musée Picasso à Paris est désormais ouverte. En jeu, la date de réouverture de l'établissement public fermé depuis cinq ans pour travaux mais aussi le management contesté de sa présidente Anne Baldassari.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    C'est bien que la Justice dèclare indivisble l'Oeuvre du Maitre. On devrait faire la meme chose pour toutes les oeuvres dans les familles... L'Egalité à ses exeptions dans notre Rèpublique. C'est la raison de notre execption culturelle car les autres pays considère l'Art comme un hobby... M Picasso devrait aussi parler de toutes les Citroens signées de son nom qui n'ont pas de musée, mais un trottoire pour s'exposer ... Vendre le nom du grand peintre pour un produit industrie français ne peut que motiver l'Etat à sauver l'image toujours vivante du visionaire avec ce qui a fait de lui un immortel...

  • Lysa
    Lysa     

    "les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas" :-)

  • juju756
    juju756     

    sensationelle , le fils de pablo picasso est vivant tout mes respects petit monsieur . J'aime les tableaux de Picasso , mais il a raison claude Picasso , il faut le ré ouvrir le plus vite possible pour qu'on puisse profiter de voir les oeuvres

Votre réponse
Postez un commentaire