En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un mug  l'effigie de la reine d'Angleterre, Elizabeth II.
 

La royauté, un peu comme le loto, peut tomber sur n’importe qui. Ou presque. Pour monter sur le trône d’Angleterre, par exemple, il suffit d’être un descendant de Sophie de Hanovre et de ne pas être catholique. Ce qui fait, qu’après le bébé de Kate et William, ils sont au moins 5.000 à pouvoir prétendre couler des jours heureux à Buckingham Palace.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire