En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christine Albanel estime que sa loi incitera les internautes à se tourner vers le téléchargement légal
 

La ministre de la Culture, Christine Albanel, a défendu sa loi au sujet du téléchargement illégal.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • yann_01
    yann_01     

    Bourdin Où sont les vraies questions que se posent les internautes? à part dire oui hum hum et wai !!!! heureusement que le monde du net fait le boulot que les médias tradionnels ne savent plus faire .....

  • Sorcier82
    Sorcier82     

    Heu je ne suis pas sûr que ce soit pour les artistes (qui sont déjà lesés de se faire arnaquer par leur maison de disque et autres) qu'elle a fait cette loi, mais pour les grands major qui voient d'un mauvais oeil le fait que des gens téléchargent sans payer. On peut dire ce qu'on veut, la vente de disque se porte très bien et leurs bénéfices sont conséquents.

  • Wyrm
    Wyrm     

    Elle prend les choses à l'envers...

    "Ca peut peut-être vous inciter à prendre un abonnement légal [...] le tout sans DRM dans un an"

    Donc, on vous tape dessus, puis on vous dit: "vous auriez du utiliser l'offre légale qui n'existait pas encore."

    Bon, il y a bien une... hum... "offre légale"... Mais ses conditios actuelles sont lourdes et difficiles à accepter.
    Donc, on criminalise l'internaute pour avoir mal choisi entre deux mauvais choix.

    L'ennui est qu'elle ne se rend pas compte (ou fait mine de ne pas voir) que ce n'est pas "sa loi" qui va regonfler les offres légales. SI ces dernières attirent un jour du monde, c'est parce qu'elles auront évoluées pour devenir attractives.
    A l'heure actuelle, taper sur un internaute ne va certainement pas le pousser à acheter.

    Et encore une fois, on n'établit pas une loi sur la base d'offres potentielles futures... (sagement promises par les "ayant droits", mais comme on dit: les promesses n'engagent que ceux qui y croient.)

  • ginola
    ginola     

    Madame la ministre ce sont vos petits copains de le chanson du cinéma et j'en passe qui vont être heureux. En effet,mais au moment ou on parle de pouvoir d'achat ça m'emmerde d'acheter un CD à 20€ avec juste 3 titres intéressant sur une quinzaine de proposé.Pour le cinéma c'est pareil aller voir un navet bof bof. Je préfère les dépenser pour acheter de la nourriture ou un cadeau à mes enfants.

Votre réponse
Postez un commentaire