En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Salon de l'Agriculture ouvre ses portes au public samedi 23 février, jusqu'au 3 mars. 700 000 visiteurs sont espérés cette année.
 

Le Salon de l'Agriculture ouvre ses portes ce samedi, Porte de Versailles, à Paris. 700 000 visiteurs sont attendus jusqu'au 3 mars. Si le Salon fait toujours recette, le métier d'agriculteur attire de moins en moins, et les exploitations n'arrivent pas à recruter.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

86 opinions
  • apocalypto
    apocalypto     

    1/ est il normal de faire de la cereale dans ceraines regions hyper energivore en eau? subventionnne ...2/ les pestices ... abus, y'en a trop, trop de m chimiques avec des x qu'ils balancent sur les exploitations....
    3/ les elevages : porcs compresses, ne pouvant as bouger, poulets et batterie ...4 le gachis dans les hypermarchés : tous les jours, ce sont des tonnes de barbaques , de produits frais transformés,de fruits et legumes qui sont balancés dans des bennes a ordure, javelises,evidemment pour ne pas que les pauvres en profitent ...faut pas oublier la phrase: qui cntrole la nourriture, controle le monde ...bref, le plan, c'est de b...r tous les gens du peuple les pauvres ,par le prix hyper elevé de la bouffe...

  • Phildu65
    Phildu65     

    je suis agronome et je confirme le manque crutial de salariés dans toutes les branches de l'agriculture, que ce soit dans la production, la transformation, mais aussi dans l'enseignement agricole, la recherche, le conseil,... il y a aussi plein de métier ancien à faire renaître comme le débardage avec chevaux par exemple. Il y a urgence de réagir si dans quelques années, nous ne voulons pas être obligé de manger de la bouffe chinoise et voir se multiplier les affaires sanitaires. S'il y avait suffisament de producteur de viande en France cela n'arriverait pas. Il ne faut pas voir le coté négatif de l'agriculture que montre les médias pour provoquer un effet marketing, parce que ce n'est pas toute la vérité.Il y a des modes de production qui sont bien rémunératrices comme les bio avec la vente directe. Ce n'est que l'agriculture conventionnelle qui ne s'en sort pas puisqu'elle est dépendante des multinationales semencières, agro-alimentaires, des banques, des fabricants d'équipement toujours plus chers et toujours plus gros, des fluctuations des marchés soumis à la bonne volonté des traders et de l'industrie chimique qui empoisonne tout le monde. Mais cette agriculture est en train de vivre ces derniers jours. On change de paradigme et il va falloir de nouveaux bras et têtes.

  • Graff
    Graff     

    ""Agriculture : un besoin criant de main d'oeuvre"".... l'agriculture comme dans le BTP et la restauration a SURTOUT BESOIN de REVALORISATION DES SALAIRES... Pourquoi des journalistes de RMC toucheraient 4000 ou 6000 ou 8000 euros et des ouvriers ou agriculteurs seulement 1000 ou 1200... VOILA LE PROBLEME

  • ROGERSS
    ROGERSS     

    Ce système de gouvernance européenne n'est pas du futur. Il est en place en Europe en Grèce où le smic est descendu à 580 euros et le projet c'est 300 euros. Mais la France c'est pas pareil hein ?

  • ROGERSS
    ROGERSS     

    Effectivement on ne s'improvise pas agriculteur. Comme pour le reste (industrie) avec la disparition des petits exploitants au profit des gros, avec la bénédiction de tous nos gouvernants surtout Bruxelles, nous sommes en train de perdre tout un savoir-faire. Tant mieux pour certains on sera ainsi des larbins de patrons d'autres nationalités.

  • alfredlebonjourta
    alfredlebonjourta     

    Respect pour les vrais agriculteurs :
    ceux qui travaillent durement avec des fins de mois parfois difficiles et le mépris de la FNSEA qui s'occupent que des gros!
    comme leurs parents qui sont partis en retraite trop souvent avec une paire de bleus neufs, une 4l d'occase et le droit d'aller se loger dans un corps de batiment un peu moins pourris que le reste, le père usé par le travail et la maman cassée par les doubles voir triples journées.
    je ne considérerais jamais comme un agriculteur un col blanc qui fait le malin un peu dans les céréales, un peu dans le bois, un peu dans la banque "mutualiste"...
    on ne trouve pas facilement de la mains d'oeuvre car on ne s'improvise pas agriculteur, on peut venir de l'extérieur mais il faut se faire accepter, c'est très long, faut prouver qu'on n'est pas un rigolo : santé,intelligence, disponibilité, entraide, études indispensable de nos jours.
    dans les années 60, pas mal de gars couchaient dans la paille et se nourrissaient des restes invendables, travail dans le froid ou sous fortes chaleurs, loisirs rugueux qui laissaient pas mal de gars bien seuls devant les conséquences das bagarres et de l'alcool ( y'a rien de nouveau sous le soleil!)
    et puis une ferme , une exploitation cela se tient à deux : un homme et une femme solide, c'était pas donné à tout le monde ce crédo là !!!
    je pense toujours aux gars qui on finit bien seul avec la mère ou les vieux parents, sans horizon plus haut que celui du capot du vieux tracteur!
    c'est bien tout le problème de certains politiques et du conseil de l'Europe ils seront toujours incapables de mesurer le courage qu'il faut avoir pour travailler dans l'agriculture ou dans une usine...
    la coupure avec les "élites" est à ce niveau mais tout le monde s'en fout!

  • canellelou
    canellelou     

    au lieu de monter des societes civil immobiliére avec les subventions pour faire fructifier leur patrimoine immobilier ils feraient mieux de payer correctement les personnes qu'ils emploient . s'ils etaient un peu moins protégé par la SAFER peut etre que des jeunes autre que ceux des paysans pourraient se trouver de nouvelles vocations . les paysans ont le droit d'ampieter dans le travail des autres mais eux reste intouchable ( hotel , resto , boucher , boulanger , agent immobilier , camping , gite , entreprise de terrassement au noir bien sur ) etc etc

  • kazor
    kazor     

    + les semances exclusives ...a acheter et a utiliser obligatoirement ,sinon les chiens de garde du systeme vont vous botter le ...

  • MIKALA
    MIKALA     

    Etre paysan est le plus beau métier du monde.
    On est propriétaire, on peut cultiver son jardin
    on a une maison calme ... on a de la place
    on vit bien ou pas trop mal ....
    On est son propre patron, on se lève ok mais on peut se recoucher après .... on travaille à son rytme avec le soleil

    Mais quand on les entend
    Ils ne vont jamais en vacances !!!! c'est dur il faut nourrir les bêtes .... nettoyer etc
    eh oh quand on sent le lisier vos cochons vous ne les nettoyez pas souvent
    J'ai élevé des cochons ça ne pue pas du tout et c'est propre comme animaux !!!! bon et après vous voulez qu'on mange cette viande de cees pauvres bêtes ?????
    faites moins de fric et arrêtez de construire des camps de concentration pour animaux ...
    faites de la culture et démerdez vous vous vivrez mieux que nous car vous aurez à manger ...... arrêtez de pleurer tout le temps ... si les gens des villes pourraient prendre votre place ils le feraient;
    Oui traire les vaches allez deux fois par jour oh oui et elles rapportent ces pauvres bêtes que vous battez , que vous maltraitez à qui vous enlevez leurs petits et qui pleurent pendant uen semaine en pasant devant leurs bébés eh oui pas de coeur ...
    vous les paysans vous savez un porte monnaie à la place du coeur parce que vous ne voyez que ce que vous n'avez ps mais vous ne voyez pas tout ce que vous avez
    vous vivez bien mieux que la plupart des citadins ... croyez moi Etre smicard en campagne et être smicard en ville il n'ya pas pas photo vaut mieux être à la campagne .... je dis ça j'ai fait les deux .... et croyez moi celui qui veut échanger avec moi je pars tout de suite à la campagne et je mangerai à ma faim ..........

  • viveleproductivismevivelegachis
    viveleproductivismevivelegachis     

    ou je pourrai balancer des tonnnes de pesticides cancerogenes dans les exploitations agricoles .... je recherche un emploi ou je jouirai de voir des millions de porcs, vivre dans des 60 cm2 sans sortir, sinon pour aller a l'abattoir....je recherche un emploi ou je verrai des millions de poulets, des dindes vivre en batteries dans des conditions hyper confortables.. je reve d'un metier ou on verrait qu'on a sacrifié moults animaux il y aurait des miliiards de tonnes de bouffes, de viandes , de fruts et legumes balancés dans des bennes a ordures quotidiennement dans les hypersmarchés quel beau metier ...

Lire la suite des opinions (86)

Votre réponse
Postez un commentaire