En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Cinéma iranien et liberté perdue
 

À Cannes, en conférence de presse, le réalisateur iranien Abbas Kiarostami (venu présenter le film "Copie Conforme") revient sur l'arrestation de son confrère Jafar Panahi, placé en détention en mars dernier. Jafar Panahi payait là son opposition au président Ahmadinejad, notamment depuis la réélection de ce dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire