En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Louis Debré, alors président du Conseil constitutionnel, au Palais Royal à Paris le 9 février 2016
 

Nicolas Sarkozy "devrait prendre acte" que pour lui "c'est fini", affirme l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré dans une interview parue ce jeudi, au Point.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • milor
    milor     

    m debré bravo pour approche le politique doit servir le peuple et non l inverse votre exemple sur la voiture a 1 euro beaucoup de citoyen voudrait avoir cette chance pour aller au travail

  • iamagic
    iamagic     

    Ben il se lâche Debré! C'est vrai que l'histoire de la voiture de fonction obtenue pour 1€ etc... c'est tout de même révoltant pour les sans-dents et les gens des classes moyennes! franchement SCANDALEUX!

  • Rians83
    Rians83     

    C'est l'amour fou entre tous les deux

  • 05 2017 !
    05 2017 !     

    La haine est tenace dans cette famille, qui squatte la République depuis 70 Ans !!!

    iamagic
    iamagic      (réponse à 05 2017 !)

    Bien d'accord avec votre terme" ils squattent" la République et bénéficie d tant de privilèges!!

    iamagic
    iamagic      (réponse à iamagic)

    "bénéficient de tant de privilèges"

  • walter-walt
    walter-walt     

    des fonctionnaires qui achètent leurs voitures de fonction pour 1 euro symbolique ???
    Ont a juste envie de les tuer ,et ils le méritent ,c'est du vole pure

  • 05 2017 !
    05 2017 !     

    La haine est tenace dans cette famille, qui squatte la République depuis 70 Ans !!!

  • bibilagranchise
    bibilagranchise     

    Quand on est plus Président de la République on devrait plus lui assurer un train de vie de pacha. Giscard d'Estaing a le culot de se faire payer sur nos impôts, ses abonnements à des revues et de se faire rembourser ses frais d'essence. Il peut se les payer non. Et Sarko, il à 35 lignes de portables : pourquoi autant ? Quand à Chirac, il continue d'avoir des gardes du corps, véhicule,... Tout ce monde coûte cher aux contribuables. Il faut que ces avantages cessent quand ils quittent leurs fonctions, cela fera des économies

    iamagic
    iamagic      (réponse à bibilagranchise)

    Pire que des rois!!

    05 2017 !
    05 2017 !      (réponse à bibilagranchise)

    Mais mon bon Monsieur, prenez vous en à vos acolytes de Gauche, ce dispositif a été mis en place par vôtre petit chouchou "Laurent Fabius", pas par une loi mais simplement par décret, mais bien sur la Gauche ne va pas le supprimer juste au moments ou FH va pouvoir en profiter. !!!

    walter-walt
    walter-walt      (réponse à bibilagranchise)

    En Allemagne ,sa ce passe pas comme ça ,eux qui prennent toujours ce pays en exemple pour nous réformer dans le privé !!! Il faut réformer votre état ,pas notre mode de vie ,les énarques !! c'est fini la grande France ,alors arrêter d'être aussi otains ,car vous ne valaient plus rien dans le monde !!!

Votre réponse
Postez un commentaire