En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les élèves reprennent les cours le 23 mars 2017 au lycée Saint-Joseph de Concarneau, dans le Finistère, au lendemain de l'attentat meurtrier de Londres
 

Les lycéens, présents lors de l'attaque de Londres, sont arrivés à 20h30, jeudi soir, à l'aéroport de Quimper, où deux cars les attendaient sur le tarmac.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Jouberto
    Jouberto     

    Dans cette horrible affaire je ne comprends pas le silence du maire de Londres ....

  • Hexagaulix
    Hexagaulix     

    Il y a toujours certains détails qui m'étonnent. L'appareil affrété par la France suite à l'attentat de Londres pour rapatrier les lycéens à Quimper était flanqué du nom de "TradeAir", qui est une compagnie aérienne... croate. Air France ne disposait-elle pas d'un avion de disponible pour assurer cette mission ? Et quid des Airbus de l'État qui assurent notre transport gouvernemental et militaire ? Curieux, non ?

  • Coco Coco
    Coco Coco     

    Retour discret... mais dans tous les médias.

Votre réponse
Postez un commentaire