En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La justice lyonnaise rejette la prescription d'un "crime occulte"

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon a estimé que Mohamed Abdelhadi, dont le corps n'a été retrouvé qu'en 2016, avait été victime d'un "crime occulte"
 

A Lyon, une affaire de meurtre menacée de prescription, a été requalifiée en "crime occulte". Dans ce cas, le délais de prescription commence à courir à la date de la découverte du corps, en 2016 dans cette affaire.

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire