En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fillon: "Un ami m'a offert des costumes, et alors?"

François Fillon, le 9 mars 2017 à Besançon
 

Dans un entretien accordé au quotidien Les Echos, le candidat LR a confirmé qu'il s'était fait offrir récemment des costumes. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • gaga75
    gaga75     

    Aucun problème. A condition que l'ami de 2F ait declaré ce don et se soit acquittés des 60% d'impots prevus et qu'il ait presenté un document d'identité prouvant qu'il reside a l'etranger (puisque les residants français sont limités a 1000euros en especes). Inutile de preciser que cet ami n'aura evidement beneficié d'aucun geste en retour (assimilable à une corruption de fonctionnaire) et qu'il etait uniquement preocupé par le fait que 2F soit bien habillé. N'est-ce pas ?

  • gaga75
    gaga75     

    Aucun problème. A condition que l'ami de 2F ait declaré ce don et se soit acquittés des 60% d'impots prevus et qu'il ait presenté un document d'identité prouvant qu'il reside a l'etranger (puisque les residants français sont limités a 1000euros en especes). Inutile de preciser que cet ami n'aura evidement beneficié d'aucun geste en retour (assimilable à une corruption de fonctionnaire) et qu'il etait uniquement preocupé par le fait que 2F soit bien habillé. N'est-ce pas ?

  • gaga75
    gaga75     

    Aucun problème. A condition que l'ami de 2F ait declaré ce don et se soit acquittés des 60% d'impots prevus et qu'il ait presenté un document d'identité prouvant qu'il reside a l'etranger (puisque les residants français sont limités a 1000euros en especes). Inutile de preciser que cet ami n'aura evidement beneficié d'aucun geste en retour (assimilable à une corruption de fonctionnaire) et qu'il etait uniquement preocupé par le fait que 2F soit bien habillé. N'est-ce pas ?

  • ornicar
    ornicar     

    Je ne suis pas mendiant, je n’aie pas besoin que l’on m’offre des costumes, juste récupéré le fruit de mon travail.
    CSG/RDS PROVISOIRE DEPUIS 26ANS = 170€ EN – SUR MON SALAIRE

  • dani42
    dani42     

    Combien avaient coûté la garde-robe et les soins esthétiques de Ségo, payés par l'embrayage Bergé ?

  • unique arthur
    unique arthur     

    Nous sommes dans une république bananière ,faut savoir le reconnaître !!!

  • Cador
    Cador     

    waouh!!!quel Généreux Donateur ! Déductibles des impôts en plus ! Faut vraiment y croire. Hi ! hi ! hi !

  • beaudolo
    beaudolo     

    La présidentielle française va devenir sans aucun doute un cas d’école pour tous les instituts d’études politiques d’Europe et sans doute du Monde. Le sujet d’étude sera : « Comment retourner une situation désespérée en une victoire incontestable ».
    Pour cela il faut s’assurer de posséder plusieurs atouts.
    Les deux premiers consistent à avoir avec soi d’une part les médias et d’autre part les juges. Ces derniers permettront d’achever le travail de déstabilisation des premiers envers les concurrents, ce sont des journalistes d’investigation mais qu’il serait plus judicieux de qualifier de « fouilleurs de poubelles » ! Pour les seconds, les juges, il suffit, durant son mandat, de créer les juridictions adéquates telles un Parquet National Financier ou encore un Haut Comité pour la Transparence de la Vie Politique ce qui vous fera passer, aux yeux des citoyens, pour un être d’une intégrité indiscutable et permettra également de donner à ces juges un supplément de pouvoir dont ils sont avides. Bien évidemment ces deux institutions seront dirigées par des fidèles, des amis de 30 ans !
    S’étant assuré de bien avoir réalisé ces deux conditions il vous faudra mettre en œuvre une stratégie, ce qui est le plus difficile à réaliser. C’est ici que la stratégie du pouvoir en place en France en 2016-2017 est un véritable cas d’école.
    Fin 2016, le quinquennat du Président Hollande est un échec, le président ne recueille que 13% de satisfaction dans les différents sondages. Le Parti socialiste menace de se désagréger, des ministres « frondeurs » ont quitté le gouvernement étant en total désaccord sur la politique suivie. Il est urgent d’agir pour sauver le parti et garder le pouvoir lors des prochaines élections. Il faut trouver « le messie », c’est-à-dire un individu qui ne soit pas impliqué dans l’échec du quinquennat, qui n’appartient pas au parti socialiste rejeté par les électeurs, suffisamment jeune pour ne pas avoir trempé dans la politique ce que les Français ne supportent plus. Cet Homme c’est Emanuel Macron, 38 ans , énarque, qui a montré suffisamment tôt son désaccord « officiel » avec la politique de son mentor Hollande en quittant le gouvernement, mais à qui il reste du temps pour préparer sa campagne. Son atout est incontestablement de ne pas devoir passer par la primaire, n’étant pas socialiste !
    Enfin, il ne reste plus qu’aux médias à écarter l’homme jugé dangereux , François Fillon, les dossiers sont prêts celui de Fillon comme ceux des autres adversaires de Macron, comme celui de Marine, et aux juges de juger.
    Un homme a été le coordonnateur de toute cette machinerie, Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée, sans lequel quelques « preuves » impliquant Fillon mais aussi Le Pen n’auraient pu être fournies au Parquet .

    bergheim
    bergheim      (réponse à beaudolo)

    chic, bientôt la défaite de Fillon !

    laurent pustel
    laurent pustel      (réponse à bergheim)

    Mais que veulent les français un président normal !!!! Mais il me semble qu'on a déjà testé

  • bergheim
    bergheim     

    Charles Millon rejoint l'équipe de campagne de François Fillon dans l'organigramme dévoilé la semaine prochaine
    Cet ancien ministre de la Défense de Jacques Chirac est surtout connu pour avoir pactisé avec l’extrême-droite. Alors qu’il était à l’UDF, Charles Millon avait accepté les voix du Front national aux élections régionales de 1998 en Rhône-Alpes. Pour avoir franchi le Rubicon, il avait été immédiatement exclu par son propre parti. Et depuis ce jour, il a toujours été considéré comme persona non grata à droite.

  • vauban
    vauban     

    Sarkozy a placé ses hommes dans l’équipe de campagne de Fillon avec la certitude que ce dernier perdra l’élection, ainsi, Sarkozy pourra reprendre le contrôle du parti et se présenter en sauveur en 2022, c’est du moins ce qu’il espère.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire