En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En Australie, retirer un collègue de sa liste d'amis Facebook peut être du harcèlement
 

Rachael Roberts, une employée australienne, a pu faire reconnaître par la justice qu'elle était harcelée au travail. Parmi les preuves avancées: la suppression de son profil de la liste d'amis Facebook d'une de ses collègues. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Le titre est bizarre, il semble que c'est surtout au sujet du qualificatif que le tribunal a statué, par sur le fait d'avoir supprimé l'employée de la liste d'amis. Sinon c'est grave si on en arrive à ce que les tribunaux décident qui on peut conserver ou pas dans sa liste d'amis sur un réseau social.

Votre réponse
Postez un commentaire