En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Donald Trump, candidat à la primaire républicaine, lors d'un débat sur CNN à Las Vegas, le 15 décembre 2015
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Demain il invite Kim Jong-u
    suivie de marine le pen pour le côté glauques

  • quidambofe
    quidambofe     

    pour quoi trump quand on gêne et que l'on s'approche de la vérité on doit être zigouillé entre vous, vous vous entendez bien ??? pas étonnant !! deux cinglés !!!

    Frank Maclow
    Frank Maclow      (réponse à quidambofe)

    On comprend bien que tu essayes de nous dire quelque chose, que tu essayes de t'exprimer...encore beaucoup de travail mais n'abandonnes pas.

  • Google-102415334002057353426
    Google-102415334002057353426     

    "Notre influence diminue dans le monde et celle de Poutine augmente'' tout est dit. Le début de la fin de l'impérialisme américain. Cette amère constatation leur semblent apparemment bien insupportable

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Si Mr Trump fait peur à toute l'oligarchie et a l'écoute d'une grande part des vrais américains....c'est un signe....

    Hamham
    Hamham      (réponse à Jean Jacques chollez)

    Ou est il un pantin qui suivra les lobbies pourris des USA ? La Palestine n'est pas prêt d'avoir un Etat qui plus est avec la Diplomatie frileuse qui tremble devant le Likoud.

  • Hamham
    Hamham     

    Est il vraiment apte à diriger les USA ? A croire que les USA ont peur de V. Poutine car nombreux sont les dirigeants à le flatter.

  • KICHIRO
    KICHIRO     

    L'obsession anti-russe des politiques Américains (encore plus présente au sein du parti républicain) pose problème car en affaiblissant la Russie, ils renforcent l'islamisme et donc le terrorisme. Que D. Trump veuille rompre avec cette logique mortifère est une excellente nouvelle pour le monde et la preuve d'une clairvoyance sur les vrais dangers qui guettent l'Europe et les Etats-Unis.

Votre réponse
Postez un commentaire