En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des migrants et réfugiés arrivent sur l'île grecque de Lesbos après avoir traversé en bateau la mer Egée, le 8 décembre 2015.
 

Le nombre de migrants dans le monde devrait atteindre 250 millions cette année, selon les estimations de la Banque mondiale. Un record. Représentant 38% des flux migratoires mondiaux, les migrations entre pays du Sud sont plus importantes que les flux Sud-Nord.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • jibou
    jibou     

    Tout ce beau pognon non soumis à l'impôt? bizarre

  • 59
    59     

    Il continueront a venir si de politique ferme et politiques bisousnous qui mettent en danger le futur de nos enfants mais ca ils s en fiche

  • Hamham
    Hamham     

    On fait des guerres à tout va et on laisse ces peuples entre les mains de fanatiques. On se prend le retour de bâton puisque la Diplomatie est toujours dans l'incohérence. On le voit aussi en France ou la Gauche et la Droite surtout n'ont toujours pas compris qu'ils devaient se remettre en question afin que le FN baisse.

  • 59
    59     

    Même pas capable de défendre leurs propres pays comme les résistants de la 2 èmes guerre. Mondiale

    lacontesse
    lacontesse      (réponse à 59)

    Un migrant n'est pas nécessairement quelqu'un qui quitte sons pays, qui plus est, en guerre...
    Pour info, moins de 1% des résidents français était résistant. Et dans ce petit nombre, pas mal de gens d'origines étrangères...

  • alpine73
    alpine73     

    Une goutte d'eau dans la mer...

  • Pseudome
    Pseudome     

    Vivement que tout s'arrange partout et que ces migrants retrouvent leurs pays en paix pour pouvoir y vivre enfin !

    lacontesse
    lacontesse      (réponse à Pseudome)

    +1.

  • 59
    59     

    vite la coquette de la planète mars

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à 59)

    Vous voulez dire la CONQUETE je suppose, ce n'est pas pour demain ...trop de contrainte logistique........dans 5 siècles peut être mais nous ne le verrons pas ......

  • Crusader30
    Crusader30     

    Deux mots suffiront .....

    QUELLE TRISTESSE

  • capit
    capit     

    Tous ces émigrés qui verront leurs demandes refusées auront quelle dispositions vis avis de la France? Toujours amicales et reconnaissants?
    les pros de la politique y ont pensé? Ils sont inconscients.

    PIV1306
    PIV1306      (réponse à capit)

    Non ,ils ne sont pas inconscients, ils savent très ce qu'ils font , les gens qui dirige notre pays aujourd'hui ,sont les ennemis qui ont été combattus pendant des siècles par les rois de France.

    capit
    capit      (réponse à PIV1306)

    (J'habite a 35km de Calais )
    Alors je vais aller vivre en Théorie
    parcequ'en théorie tout se passe bien.

    truc
    truc      (réponse à PIV1306)

    Ah...
    Pouvez vous precisez ?
    Vous êtes pour la restauration de la royauté ?

    lacontesse
    lacontesse      (réponse à capit)

    250 000 000 d'émigrés en France??? Il n'y a jamais eu assez de français...

    capit
    capit      (réponse à lacontesse)

    Qui a dit qu'il y avait 250millions d'émigrés en France? A part vous

    lacontesse
    lacontesse      (réponse à capit)

    Vous l'avez écrit.

  • al Azar
    al Azar     

    LE CHIEN ET LES CHACALS

    Du coquin que l‘on choie, il faut craindre les tours

    Et ne point espérer de caresse en retour

    Pour l‘avoir ignoré, maints nigauds en pâtirent.

    C’est ce dont je désire, lecteur, t’entretenir.



    Après dix ans et plus d’homériques batailles,

    De méchants pugilats, d’incessantes chamailles,

    Un chien était bien aise d’avoir signé la paix

    Avec son voisin, chacal fort éclopé

    Qui n’avait plus qu’un œil, chassieux de surcroît,

    Et dont l’odeur, partout, de loin le précédait.



    Voulant sceller l’événement

    Et le célébrer dignement,

    Le chien se donna grande peine

    Pour se montrer doux et amène.



    Il pria le galeux chez lui,

    Le fit entrer, referma l’huis,

    L’assit dans un moelleux velours

    Et lui tint ce pieux discours :



    « Or donc, Seigneur Chacal, vous êtes ici chez vous !

    Profitez, dégustez, sachez combien je voue

    D’amour à la concorde nouvelle entre nous !

    Hélas, que j’ai de torts envers vous et les vôtres,

    Et comme je voudrais que le passé fût autre !

    Reprenez de ce rôt, goûtez à tous les mets,

    Ne laissez un iota de ce que vous aimez ! »



    L’interpellé eut très à cœur

    D’obéir à tant de candeur.

    La gueule entière à son affaire,

    Il fit de chaque plat désert

    Cependant que son hôte affable

    Se bornait à garnir la table.



    Puis, tout d’humilité et la mine contrite,

    En parfait comédien, en fieffée chattemite,

    Il dit : «Mais, j’y songe, mon cher,

    Nous voici faisant bonne chère

    Quand je sais là, dehors, ma pauvrette famille :

    Mes épouses, mes fils, mes neveux et mes filles,

    Mes oncles et mes tantes que ronge la disette,

    Toute ma parentèle tant nue que maigrelette.

    Allons-nous les laisser jeûner jusqu’au matin ? »



    “Certes non ! » répliqua, prodigue, le matin,

    Qui se leva, ouvrit, et devant qui passèrent

    Quarante et un chacals parmi les moins sincères.

    Sans tarder cliquetèrent les prestes mandibules

    Des grands et des menus, même des minuscules.

    Ils avaient tant de crocs, de rage et d’appétit,

    Ils mangèrent si bien que petit à petit

    Les vivres s’étrécirent comme peau de chagrin

    Jusqu’à ce qu’à la fin il n’en restât plus rien.



    Ce que voyant, l’ingrat bondit :

    « Ah ça, compère, je vous prédis

    Que si point ne nous nourrissez

    Et tout affamés nous laissez

    tandis que vous allez repu,

    La trêve entre nous est rompue !»



    Ayant alors, quoi qu’il eût dit,

    Retrouvé forces et furie,

    Il se jeta sur son mécène,

    Et en une attaque soudaine

    il lui récura la toison,

    Aidé de toute sa maison.

    Puis, le voyant à demi-mort,

    De chez lui il le bouta hors.



    Et l’infortuné crie encore

    «La peste soit de mon cœur d’or ! »



    Retenez la leçon, peuples trop accueillants :

    À la gent famélique, point ne devez promettre.

    Ces êtres arriérés, assassins et pillards

    marchent en rangs serrés sous le VERT ETENDARD..

    Vous en invitez un, l’emplissez d’ortolans,

    Et c’est jusqu’à vos clefs qu’il vous faut lui remettre.



    Jean de LA FONTAINE “…1671…” :

    – époque de l’invasion ottomane des pays balkaniques jusqu’à Vienne en 1683 .
    – et époque des pirates barbaresques en provenance de l’Afrique du Nord en Méditerranée

    meeps
    meeps      (réponse à al Azar)

    Bonne nouvelle
    LCI sera dès Janvier sur la TNT et gratuit ! Canal 26

    Il y a un boycott de cette chaine BFM depuis le 16 décembre. .
    Meilleur réponse à apporter pour avoir comparé les électeurs du FN à Daesh


    Il ne voulait pas de LCI gratuit sur la TNT !!! il l'aura et nous l'aurons .

    Patrick Drahi, propriétaire de la chaîne israélienne d’information en continu i24news, de Bfm,de Rmc, de Libération, de challenge,de L’Express,SFR , Numéricable et d’une douzaine d’autres magazines francais.

    alpine73
    alpine73      (réponse à al Azar)

    Je vous le répète...cette fable n'existe pas.
    J'ai fait des recherches.
    N'insistez pas, vous allez au ridicule.

    truc
    truc      (réponse à al Azar)

    Copié collé infantile et cuistre
    vous n'êtes capable que de citer tout et n'importe quoi
    peut êtes vous un robot d'ailleurs !

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à al Azar)

    Eh vous devenez lourd avec vos commentaires....

    Créer de par vous même au lieu de plagier et de rabâcher des phrases d'une autre époque qu'il faut considérer dans leur contexte.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire